En profond malaise avec Wade, Souleymane Ndéné Ndiaye sur le point de claquer la porte du PDS

Cela ne serait pas une surprise que le directeur de campagne du candidat du PDS et des FAL 2012, Souleymane Ndéné Ndiaye claque la porte d’ici le scrutin du second tour prévu le 25 mars 2012. Il est à bout des nerfs et le déroulement actuel de sa coalition lui tape sur les nerfs. «Tout est possible actuellement surtout quant il est énervé il peut être amené à prendre des décisions sur un coup de tête», a confié une source très proche du Premier ministre.



En profond malaise avec Wade, Souleymane Ndéné Ndiaye sur le point de claquer la porte du PDS
Le désamour entre Abdoulaye Wade et Souleymane Ndéné Ndiaye semble très profond. En cette campagne de second tour, le candidat du PDS et des FAL 2012 et son directeur de campagne sont au bord du clash. Le Premier ministre et maire de Guinguinéo ne digère plus les misères qu’on lui fait vivre au sein du directoire. Il est non seulement méprisé par le «pape du sopi» mais il estime surtout qu’il y a une sorte de «conspiration » contre lui au sommet du PDS.

Le désaveu a été confirmé par la visite du candidat, Abdoulaye Wade à Kaolack où il a été carrément relégué en arrière plan. Les déplacements de son candidat ont été fixés et guidés par d’autres alors que c’est le plus haut responsable libéral de cette région. Des fiefs de Souleymane Ndéné Ndiaye mais aussi des gens qui veulent rallier la barque libérale ont été ignorés royalement par le président de la République. Ce qui a le plus ulcéré, le maire de Guinguinéo c’est le fait qu’Abdoulaye Wade ait confié à Iba Der Thiam la mallette d’argent destinée à intéresser les transhumants. Des gens qui vont disent-ils quitter les autres partis de l’opposition au profit du PDS.

Souleymane Ndéné Ndiaye se dit, selon une source digne de foi, ne pas comprendre l’attitude d’Abdoulaye Wade qui a tourné le dos aux caciques et libéraux de lait. Ses proches et partisans sont excédés par ce manque de considération et les «couleuvres qu’on lui fait avaler». Si certains lui demandent de quitter, d’autres s’accrochent encore. Mais ce qui est sûr que le Premier ministre est tellement en colère qu’il ne serait pas exclu qu’il jette l’éponge d’ici le scrutin du second tour.

En réalité, la dégradation des relations entre le président et son Premier ministre a atteint un point culminant au lendemain du scrutin du premier tour. Le coup de fil de félicitation de Souleymane Ndéné Ndiaye à Macky Sall a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Depuis lors, ces deux personnalités se parlent presque plus. Le désaveu a été cinglant


Vendredi 16 Mars 2012 - 09:22




1.Posté par narou le 16/03/2012 11:10
DES MEDICAMENTS TRES EFFICACES PREPARES A BASE DU SAINT CORAN, DES PRODUITS DE SERIGNE NIANG ET DE AHMED FALL NAROU SERIGNE FALLOU QUI SOIGNENT DES MALADIES COMME :
DOKHOU CITY

- HEMOROIDE

-TRAITEMENT DIABETE

TENSSION

-PROCETATE

-FAIBLESSE SEXUEL

-MANQUE D’APPETIT

-EJACULATION PRECOCE

-FATIGUEMENT GENERAL

HERNIE

ASMA

STOMAC

ULCAIRE

PRODUIT TILI KILI BENEDIANETE

NDIMBELGUI +SOUPOU VIANDE CHEVRE
VIANDE CHéVRE +RéNE AK KHASSE +KHATIM ALKHOURANE BOUGNOU BIDE SAFERON +HUILE DIWOUGNORE%%%%%% SOUPOU

ETC

POUR TOUTES INFORMATIONS CONTACTEZ AHMED FALL NAROU SERIGNE FALLOU AUX

77 941 01 47 / 77 538 55 95 / 76 464 47 97 / 70 727 75 27
SKYP E NDIMBEULEGUI1
NIMERO INTERNATIONALE- 00221 76 589 33 33
http://www.ndibeulougoorakdjiguene.sitew.com

CLIQUE ICI POUR VISITE NOTRE SITE WEB / http://www.ndibeulougoorakdjiguene.sitew.com
ET ECOUTER DES EMISSIONS ET DES PUBLICITE
SIEGE TOUBA MBACKE LA VILLE SAINTE
http://www.ndibeulougoorakdjiguene.sitew.com
http://http://www.ndibeulougoorakdjiguene.sitew.com
http://www.ndibeulougoorakdjiguene.sitew.com

2.Posté par lebou le 16/03/2012 12:09
Déclaration de jeunes marabouts de Touba : « Si Wade est réélu, Béthio Thioune se proclamera Serigne Touba »
Date de mise en ligne : jeudi 15 mars 2012
"Il y a des moments où se taire n’est rien d’autre que de la complicité", c’est par cette prescription religieuse que les jeunes chefs religieux Mbacké-Mbacké ont élevé la voix en réaction à l’actualité politique nationale marquée depuis peu par des consignes de vote tous azimuts. En conférence de presse, ils se disent résolus à défendre la voie tracée par Khadimou Rassoul, Cheikh Ahmadou Bamba, en s’érigeant en boucliers contre la politique « d’anti valeur » de Me Abdoulaye Wade.
« Nous ne votons pas contre Abdoulaye Wade. Nous ne votons pas pour Macky Sall. Mais nous votons pour défendre notre intérêt », précise Serigne Modou Mbacké, fils de Serigne Sidy Mbacké Abdoul Ahad qui animait la conférence de presse, en présence d’une vingtaine de jeunes marabouts Mbacké-Mbacké et des responsables politiques.
Le prétexte de la rencontre avec les journalistes est de rappeler aux Mourides, en particulier et aux Sénégalais en général que « le « ndigël » (consigne de vote) lancé par Serigne Béthio Thioune à Wade, reçu en rêve par son guide religieux, le défunt Khalife général des Mourides, Serigne Saliou Mbacké, selon ses dires, n’engage que lui et tous ceux qui sont avec lui ».
« Serigne Saliou qui ne s’était jamais intéressé aux choses d’ici-bas ne donnera pas de consigne de vote à Béthio qui refuse d’achever les travaux de la mosquée qu’il avait promise au saint homme de son vivant », rappellent-ils.
Les jeunes Mbacké-Mbacké disent par la voix de Serigne Modou Mbacké que « si Wade est réélu, celui qui a osé déclarer qu’il est dorénavant Serigne Saliou Mbacké se déclarera forcément être Serigne Touba. Quelle hérésie ! ». « Donc, mobilisons-nous pour empêcher la réélection de Wade à la tête de ce pays pour le bonheur de la mouridiya et du Sénégal », s’empresse-t-il d’ajouter.
C’est pourquoi, les jeunes marabouts Mbacké-Mbacké, très en verve, démentent catégoriquement le chef religieux des Thiantacoune qui « déclarait avoir reçu de Serigne Saliou Mbacké, un « ndigël » visant à faire réélire Wade.
Ainsi, après avoir regretté le fait qu’ « Abdoulaye Wade utilise le mouridisme à des fins personnelles », les descendants de Serigne Touba déclarent : « Tout marabout, tout chef religieux qui accepte de prendre l’argent d’Abdoulaye Wade est en train de boire le sang des Sénégalais ».
En effet, ils révèlent que depuis plusieurs jours, Mes Souleymane Ndéné Ndiaye, Madické Niang et Ousmane Ngom sont à Touba avec de l’argent pour acheter le vote de jeunes marabouts.

3.Posté par soda marième le 16/03/2012 12:39
il n'a qu'a partier, le vieux humilie tout le monde
fatikha

4.Posté par Cvrai le 16/03/2012 15:39
Tant que les alpular occupent tous les postes de responsabilité dans ce pays, le Sénégal restera un pays corrompu. Si vous connaissez des cas de scandales, identifier les auteurs. Surtout soyez objectif dans votre intervention à ce sujet.

5.Posté par wade le 17/03/2012 10:26
"ndigel" êtes vous encore à l âge de pierre pour considérez comme sérieux à notre époque en 2012 cette façon de vouloir imposer sa volonté à des Sénégalais et Sénégalaises affirmés dans leur liberté d'expression?
Les religieux feraient mieux de se rapprocher de Dieu, et d'abandonner les mallettes d'argent et 4x4 manne d' un pouvoir corrompu.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter