En vidéo : un migrant africain retrouvé dans une valise par la police espagnole

Ces images reflètent la dure réalité de l’immigration clandestine. Vendredi 28 février, lors d’un contrôle de routine dans l’enclave de Melilla, des douaniers sont tombés nez à nez avec un jeune migrant africain qui tentait de passer la frontière entre l’Espagne et le Maroc… à l’intérieur d’une valise.



Ce sont les difficultés qu’un individu, un homme de 39 ans d’origine marocaine, éprouvait pour traîner son bagage à roulettes qui ont éveillé les soupçons des policiers.
 
L'homme qui transportait la valise a immédiatement été mis à la disposition de la justice pour infraction à la législation sur les étrangers. Quant au jeune, qui n'avait pas de papiers mais se dit Malien, il a été transféré dans un centre de rétention pour migrants, le Ceti, à Melilla.
 
Ce jour-là, plus de 200 migrants venus d'Afrique subsaharienne ont tenté de franchir la frontière espagnole à Melilla, l’une des arrivées les plus massives de ces dernières années.
 
Le nombre de personnes en situation irrégulière appréhendées à la frontière espagnole a considérablement augmenté ces derniers mois. Il y a une semaine, la police espagnole a intercepté un véhicule muni d’un double-fond où s’étaient cachés deux migrants subsahariens. Tandis que le 7 février, des hommes en moto roulant à vive allure ont tenté de traverser la frontière à Melilla. Un procédé connu sous le nom de "moto kamikaze".
 
D’après Human Right Watch, on dénombre environ 25 000 migrants subsahariens au Maroc.
Source: Observateur.France24

Jean Louis DJIBA

Mercredi 5 Mars 2014 - 13:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter