Enlévement de 10 personnes à Sédhiou: les précisions du porte-parole du MFDC

Abdoulaye Hélinkine Diatta conteste toute implication du Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC) dans la prise d’otages intervenue il y a quelques jours à Sedhiou. Selon lui, les auteurs de cet acte ne sont pas des éléments de la MFDC. Le porte-parole du MFDC se prononce par ailleurs sur l’évolution du processus de paix en Casamance et évalue la démarche du Groupe de réflexion pour la paix dirigé par Robert Sagna.



Le porte-parole du MFDC, Abdoulaye Hélinkine Diatta a déploré ce qui s’est passé à Bignona, il y a quelques jours. Selon lui, il est inconcevable  que des gens, partisans du moindre effort, se lèvent et prennent des armes pour terroriser de paisibles citoyens en ce réclamant du MFDC. « Nous condamnons ce qui s’est passé à Sedhiou et nous disons que se sont des voyous qui n’ont rien à voir avec le MFDC », a-t-il déclaré.


Parlant de l’évolution du processus de paix en Casamance, Hélinkine Diatta trouve que cela ne décolle toujours pas. « Je trouve que le processus est toujours au point de départ. Ce climat de ni paix ni conflit prévaut depuis le régime de Abdoulaye Wade. Il ne faut pas dire que c’est grâce à Macky qu’on connaît ce climat. Je ne vois pas d’évolution, parce qu’il n’y a pas de différence entre la démarche de Macky Sall et celle de Abdoulaye Wade.


Il faut que les gens arrêtent de politiser le dossier de la Casamance ». Toutefois, Abdoulaye Hélinkine Diatta dans "l'As", demande à ce que Macky Sall revoie sa position par rapport à la crise Casamançaise. Selon lui, « il faut des gens à la place qu’il faut ». Des bandes armées se réclamant du MFDC ont pris en otage, ce jeudi, dix (10) personnes de la scierie de Diango. 


Samedi 11 Juillet 2015 - 09:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter