Enrôlement des électeurs dans le Nord-Ubangui (RDC): les femmes en retard

En République démocratique du Congo, deux semaines après le début de l’enrôlement des électeurs dans le Nord-Ubangi, la Commission électorale se prépare à faire un premier bilan. Une phase pilote qui a commencé dans cette nouvelle province proche de la République centrafricaine le 31 juillet dernier. Parmi les problèmes pointés par les autorités, il y avait le retard constaté dans l'enrôlement des femmes. Mais les statistiques commencent à remonter.



Il y a quelques retards au démarrage, des délais dans l’arrivée des générateurs notamment, mais la dernière rotation d’avion a eu lieu hier. Ce qui devrait permettre le déploiement de tout le matériel dans les centres d’inscriptions au plus tard lundi soir, espère la Ceni. Des délais également dans l’établissement des cartes d’électeurs, surchauffe des scanners, un problème réglé depuis, des pluies abondantes aussi. Ce sont surtout les femmes qui ne venaient pas s’enrôler au départ, mais ces derniers jours, les statistiques commencent à remonter.

Un soulagement pour la gouverneure Marie-Thérèse Gerengbo Yazalo. L'enrôlement des femmes était très timide au début nous explique la gouverneure, « nous avons eu beaucoup d’inquiétudes puisqu’on avait quand même organisé des séances de sensibilisation auprès des femmes ».

Mais ce retard est parfaitement explicable, en raison du rôle économique des femmes. « Vous comprenez, les femmes, ce sont elles qui tiennent l’économie ; les femmes travaillent aux champs et nous sommes en pleine saison des récoltes des arachides. Et puis il pleut en même temps, alors les femmes doivent travailler rapidement pour récolter les arachides sinon elles vont commencer à repousser sous terre. Et puis les femmes vendent au marché ». Toutes ces raisons expliquent « au début, le faible enrôlement mais maintenant il y a une prise de conscience, en tout cas on a constaté une augmentation significative de la part des femmes. »

Source: Rfi.fr



Dimanche 14 Août 2016 - 11:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter