Entendu sur le fond du dossier: Seydina Alioune Seck sollicite une liberté provisoire

Arrêté et placé sous mandat de dépôt par le Juge d’instruction du deuxième Cabinet, Alioune Seck a été entendu hier sur le fond du dossier. Ses conseils en ont profité pour déposer une demande de mise en liberté provisoire.



Entendu sur le fond du dossier: Seydina Alioune Seck sollicite une liberté provisoire
Les choses n’ont pas duré en ce qui le concerne. La raison est simple, il a été arrêté sur le tard alors que le juge d’instruction en charge de ce dossier avait déjà commencé son enquête. Ainsi le fils de Thione Seck a été entendu hier sur le fond du dossier. Après juste dix (10) jours passés en détention. D’abord Rebeuss ensuite Cap Manuel. Des sources proches de l’enquête estiment que Seydina Alioune Seck est resté constant, relaie «l’Observateur».
 
Il aurait signifié au juge qu’il n’est pas mêlé dans cette affaire de trafic de faux billets de banque. D’autant plus qu’il n’était même pas sur le territoire national à la période indiquée. Il s’est donc dit blanc comme neige. Une attitude qui a poussé ses avocats à introduire une demande de mise en liberté provisoire. Ces conseils ont rappelé que l’inculpé est régulièrement domicilié dans le ressort du Tribunal d’instance.
En plus, il s’est placé sous contrôle, son passeport sera confisqué, ce qui l’empêchera de quitter le pays à l’insu des autorités compétentes. 


Vendredi 18 Mars 2016 - 09:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter