Entente Cadak-car : Moussa Tine déchire la mise en demeure de l’inspection du travail et actionne à son tour le Procureur



Entente Cadak-car : Moussa Tine déchire la mise en demeure de l’inspection du travail et actionne à son tour le Procureur
 Sa structure, Entente Cadak-car en charge du ramassage des ordures à Dakar mise en demeure par l’inspection du travail pour « non respect de certaines lois » notamment l’établissement de bulletins de salaires et l’absence de médecin, le Directeur général ne tarde pas à réagir. Ceci, pour demander à l’inspecteur ou est-ce qu’il était pendant tout ce temps ». Car tonne Moussa Tine, « on n’a jamais vu de mémoire de sénégalais une lettre de mise en demeure envoyée à une administration publique rendue publique par une inspection du travail ». Une inspection du travail à laquelle il tient à préciser. « On semble poser un problème dont on ne maîtrise pas les origines ni l’évolution. Ces travailleurs depuis la dissolution d’Ama Sénégal, travaillent et sont payés chaque mois sans bulletins, nous sommes là depuis près d’un an.



Pendant ce temps là, il y a eu au moins cinq ou six ministères qui ont géré ces ordures sans avoir payé avec des bulletins de salaires, où était l’inspecteur du travail pendant tout ce temps là ». Avant d’annoncer a couleur : « Nous allons dès aujourd’hui, adresser une lettre de protestation à l’inspecteur lui-même en plus de la réponse à sa mise en demeure avec ampliation au Procureur comme il l’a fait, ampliation à son ministre de tutelle qui a bien compris les enjeux et qui nous a aidés aujourd’hui » à travers « une convention collective mais aussi au premier ministre, sans qui on aurait pas eu un secteur normal pendant ces quatre (4) jours de grève ».


Vendredi 6 Juin 2014 - 16:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter