Environ 300 Suédois aux côtés de l’EI

Le chef des services de renseignement suédois affirme que 100 citoyens de son pays ont rejoint les combats en Syrie, aux côtés des militants de l’EI. A ceux-là s’ajoutent "les cas non recensés, ce qui porte le tout à 250, 300 personnes", a indiqué



Des combattants de l'EI. Environ 3.000 Européens seraient parmi eux, selon l'Union européenne.
Des combattants de l'EI. Environ 3.000 Européens seraient parmi eux, selon l'Union européenne.

"Un certain nombre de jeunes hommes suédois partent et s'entraînent dans les camps d'entrainement. Ils apprennent à devenir terroristes, à utiliser des explosifs et des armes", a-t-il encore dit à la radio publique suédoise, SR.

De retour en Suède, certains de ces individus sont prêts à commettre des actes terroristes et font l'objet d'une surveillance renforcée, selon Thornberg.

La Suède a annoncé fin octobre qu'elle comptait légiférer pour interdire à ses ressortissants de participer à des conflits armés à l'étranger.

En septembre, le coordinateur européen pour la lutte contre le terrorisme, Gilles de Kerchove, estimait que quelque 3.000 Européens combattaient aux côtés de l'EI.

L’Etat islamique a déclaré en juin dernier avoir instauré un califat sur les territoires irakiens et syriens.


BBC Afrique

Dimanche 23 Novembre 2014 - 02:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter