Envoi de soldats «Jambaars» au Yémen: "Tout va mal" se prononce



Envoi de soldats «Jambaars» au Yémen: "Tout va mal" se prononce
«Nous tiendrons Macky Sall pour principal coupable pour toute perte de vie qu'aurait occasionné son aventure Saoudien »,  entame ledit mouvement. Ce, pour Blaise Pascal et Cie de montrer leur désaccord face à la décision du président de la République d’envoyer un contingent de 2100 hommes en Arabie saoudite. «L'envoi de nos soldats au Yémen constitue un acte illégal, un vandalisme », scande « Tout va mal » qui «refuse et dénonce avec la dernière énergie » cette décision du président Sall. «Compte tenu du droit international, la Constitution et l'intervention d'une coalition ne peut s’opérer dans la légalité que rentrant dans le cadre des Nations unies et suite à l'aval de son conseil de sécurité. La non prise en compte de la nécessité d'une résolution onusienne (1973) prive de légitimité toute intervention de coalition militaire internationale.
 
 
Notre armée nationale ayant obtenu son statut d'armée républicaine modèle de renommée planétaire grâce à son courage, à ses valeurs d’éthique, de morale mais et surtout à son sens du respect du droit international, ne mérite donc point d’être rabaissée à un niveau aussi bas par une décision aussi insidieuse de vouloir l'entrainer dans un conflit qui dans le fond ne traduit qu'une guerre des pensées religieuses aux soubassements géopolitiques très divers. Nous ne pouvons accepter que nos militaires puissent ainsi de manière sinistre servir d'objets de cautionnement et/ou de monnaie d’échange, encore moins de chair à canon dans une guerre ou les réels enjeux et raisons géostratégiques ne sont nullement maitrisés par M. Macky Sall lui-même. En attestent de la faiblesse des arguments avancés dans ses tentatives de justifications. Alors que le président de la République se devait juste de donner des explications claires sur les objectifs qu'il poursuit au Moyen Orient et qui sauraient constituer les facteurs explicatifs de sa politique et de son geste !


Nous considérons qu'il n'y a pas meilleur moyen d'exposer notre pays et son armée, à la limite c'est de la pure trahison. Le Président Senghor doit surement se retourner dans sa tombe ! Lui qui avait eu l'intelligence judicieuse de poser les assises et les orientations pour notre diplomatie en faisant d'elle une diplomatie neutre, impartiale porteuse d'un message de paix, de fraternité et de solidarité une diplomatie qui a toujours prôner le dialogue entre les peuples et dans le règlement des litiges, une diplomatie réconciliatrice, sans parti prit et donc porteuse d'espoir pour un monde nouveau et stable, d'ailleurs c'est de là qu'elle tirait tout son charme. Nous tiendrons Macky Sall pour principal coupable pour toute perte de vie qu'aurait occasionné son aventure Saoudien », pestent-ils.
 


Mercredi 6 Mai 2015 - 14:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter