Envoi de soldats au Yémen : Jean Christophe Rufin parle de "sacrifice"



Après les députés notamment ceux de l’opposition comme le Parti Démocratique Sénégalais (PDS), les organisations de droits de l’homme et les citoyens Sénégalais qui affichent leur refus de voir leurs « Jambars » envoyés au Yémen, l’ancien Ambassadeur de la France au Sénégal se prononce. Jean Christophe Rufin d’avertir sur cette décision du Chef de l’Etat d’envoyer un contingent de 2100 hommes aux côtés de l’Arabie saoudite.  


«Ce que je peux dire, c’est qu’il y a une longue tradition d’actions internationales de l’Armée sénégalaise », campe ce dernier pour qui, certes «les soldats sénégalais sont appréciés partout, sur tous les théâtres de crises » mais «en l’espèce, le Yémen est une zone entre des hommes sunnites et chiites ». Il espère que «le Sénégal ne prendra pas trop de risques pour ses fils en les envoyant là-bas ». «C’est un sacrifice qui est demandé aux Sénégalais, s’ils le font il faudra le saluer, s’ils ne font pas, on peut le comprendre aussi », est d’avis Jean Christophe Rufin qui ne veut pas se substituer au président Sall, ne manque toutefois pas d’avertir sur la Rfm :


«Il faut savoir qu’aujourd’hui, le monde est devenu extrêmement dangereux et que par rapport aux autres théâtres où sont engagés des forces sénégalaises, là c’est en dehors de l’Afrique, en dehors de la zone d’influence du Sénégal donc c’est l’inconnu ».
 


Jeudi 7 Mai 2015 - 12:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter