Épinglé par le Rapport de l’Ofnac : Cheikh Oumar Anne, Dg du Coud se disculpe

Le directeur général du Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD) a fait face à la presse hier pour apporter sa version des faits sur le rapport de l’Office nationale de lutte contre la fraude et la corruption, un rapport qui a décelé des indices graves de détournements de deniers publics et a fait des recommandations pour que ce dernier soit relever de ses fonctions. Devant cette montagne d’accusations, Cheikh Oumar Anne a tenu à dire ses vérités aux yeux de toute l’opinion.



Épinglé par le Rapport de l’Ofnac : Cheikh Oumar Anne, Dg du Coud se disculpe
« Il y a des gens tapis dans l’ombre, qui veulent ma place et Cheikh Oumar Anne, parle ainsi d’acharnement contre l’institution qu’il dirige, suite à la publication du premier rapport de l'Ofnac » ; clame haut et fort Cheikh Oumar Anne.

Sa ligne de défense est bien définie, le Dg du Coud,  parle de loups aux dents longs tapis dans l’ombre qui veulent  lui chiper son juteux poste de directeur général du Coud. Face à la presse hier, et en présence de ses partisans venus lui apporter soutien, Cheikh Oumar Anne, a démonté avec des déclarations, les notes de l’Ofnac.

Face à cette montagne d’accusations, Cheikh Oumar Anne, donne sa version  des faits. Selon lui, « les pièces justificatives des subventions accordées sans identifications formelles des bénéficiaires d’un montant de 35 millions sont comptabilisées, classées puis archivées par les services de l’acp », précise Anne.

A l’en croire, « cette situation déplorable qui ternit son image et celle de l’institution que je dirige aujourd’hui pouvait bien être évitée, si un rapport provisoire nous était transmis pour permettre de donner les réponses, éclairages et observations.»
 

Khadim FALL

Jeudi 26 Mai 2016 - 09:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter