Equipe de France : Deschamps juge le match de Pogba

Le sélectionneur national Didier Deschamps a apprécié le visage montré par Paul Pogba, unique buteur face aux Pays-Bas (1-0). Mais il a aussi expliqué que cela venait essentiellement du milieu de terrain, à qui il a maintenu et dit toute sa confiance.



C’était reparti pour un tour. Après un nouveau match moyen vendredi soir contre la Bulgarie, malgré la victoire sans appel de l’équipe de France (4-1), Paul Pogba était de nouveau la cible des débats les plus enflammés. C’est le lot des joueurs dont on attend, ou au moins espère, beaucoup. Comme durant l’Euro, où ses performances sinusoïdales ne permettaient jamais aux observateurs d’énoncer un avis définitif, il peut briller ou agacer, réjouir ou frustrer. Contre les Pays-Bas, Didier Deschamps lui a maintenu sa confiance en le titularisant à nouveau, encore aux côtés de Blaise Matuidi. Et il a bien fait puisque c’est lui qui a délivré les Bleus grâce à une frappe flottante des 25 mètres qui a poussé Stekelenburg à la faute (31e).

Au-delà de ce but, Pogba a simplifié son jeu (même si l’on a encore pu observer quelques râteaux mal inspirés et surtout contrés par l’adversaire), a distribué intelligemment sur les ailes, tenté de trouver Griezmann dans les intervalles et a aussi su gratter plusieurs ballons grâce à son physique. Et si Didier Deschamps avait su trouver les mots justes pour canaliser l’envie débordante du joueur le plus cher du monde ? Le sélectionneur national a livré sa version, affirmant juste avoir réitéré sa foi en son numéro 6. « Sincèrement, je ne lui ai rien dit. Je lui ai juste dit trois mots en arrivant aux vestiaires : je te fais confiance. Voilà. Mais Paul, comme Blaise qui n’a pas été non plus au mieux sur le premier match… La doublette a très bien fonctionné. Il a été décisif par son but mais aussi dans le jeu, dans la récupération, dans la transmission. Après ce sont des ajustements. »

Deschamps a diffusé l’idée que le bon match de Pogba était d’abord dû à une révolte personnelle. « Quand on fait un grand match, derrière on a tendance parfois à se relâcher. Quand c’est l’inverse, on a peut-être envie de mordre dedans un peu plus. Evidemment, c’est plus conforme à tout ce qu’il est capable de faire. » Des prestations conformes à ses capacités, voilà ce qui est attendu de Paul Pogba, qui a peut-être trouvé aux Pays-Bas la clé d’une éclosion sereine au sein de la sélection nationale.


Source: Footmercato


Mardi 11 Octobre 2016 - 07:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter