Equipe de France : Deschamps laisse planer le doute sur Umtiti/Mangala et le système

Interrogé en conférence de presse ce samedi matin, au Stade de France, Didier Deschamps n'a pas levé le voile sur les deux principales inconnues à la veille du quart de finale de l'équipe de France contre l'Islande dimanche, à savoir l'identité du partenaire de Laurent Koscielny en défense centrale et le schéma tactique de départ.



Habile. Alors que toute la France se demande qui épaulera Laurent Koscielny en défense centrale ce dimanche, en quart de finale de l’Euro 2016, contre l’Islande, au Stade de France, Didier Deschamps a habilement dribblé les journalistes en conférence de presse. « Les qualités de Sam ? Celles d’Eliaquim Mangala, tu t’en fous (rires) ? Ah la la la la... Quelle question... », a-t-il d’abord lâché pour laisser le suspense intact avant de dresser le portrait du Lyonnais. « Sam est encore un jeune joueur mais il possède une bonne expérience. Il a joué la Ligue des Champions avec Lyon, il a été champion du monde U20 en 2013. S’il va dans le club où il va (le FC Barcelone), ce n’est pas par hasard non plus », a-t-il glissé avant de poursuivre.

« Il a des qualités dans les duels, il possède aussi une bonne relance. Il a toutes les qualités du défenseur de haut niveau », a-t-il confié, sans trop en dire. Si le Gone tient visiblement la corde, DD, lui, n’a visiblement pas définitivement tranché. Même incertitude, ou du moins questionnement, au sujet du système de jeu à mettre en place d’entrée. Il faut dire que, depuis le début du tournoi, le sélectionneur en a expérimenté plus d’un, du 4-3-3 au 4-2-3-1. « Je me retrouve dans différents systèmes par rapport à ce que je veux faire, par rapport à ce que l’on connaît de l’adversaire », a-t-il expliqué avant d’insister.
« Je peux être amené à faire des changements. Je peux avoir une équipe type mais ça peut évoluer sans problème. J’ai un avantage parce que j’ai des joueurs de profils différents, qui amènent autre chose quand ils entrent, pour créer d’autres problèmes à l’adversaire », a-t-il indiqué, restant, comme à son habitude, assez évasif. Umtiti ou Mangala, 4-3-3 ou 4-2-3-1, Didier Deschamps va devoir trancher pour préparer au mieux ce nouveau rendez-vous décisif. La dernière séance prévue à 17h à Clairefontaine lui permettra peut-être d’y voir plus clair...  

Source: Footmercato


Samedi 2 Juillet 2016 - 10:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter