Erythrée : trois journalistes meurent en prison



Erythrée : trois journalistes meurent en prison
En septembre 2001, alors que toute la planète a les yeux rivés sur les attentats du World Trade Center, le président erythréen Afeworki fait arrêter tous les opposants. Hommes politiques, journalistes sont emprisonnés. Trois de ces journalistes, détenus depuis 11 ans, sont morts dans des conditions effroyables. Reporters sans frontières a obtenu ces informations via un ancien gardien de prison qui a fui le pays. Et selon l'ONG, un quatrième journaliste érythréen, dont l'identité ne pouvait pas être confirmée à ce stade, pourrait aussi être mort en prison.

Selon Ambroise Pierre, Responsable Afrique de Reporters sans frontières « ça fait des années qu'à Reporters sans frontières, on tire la sonnette d'alarme sur les conditions de ces prisonniers que l'on oublie dans des cellules souterraines ou dans des containers en métal ».

Source rfi.fr


Samedi 1 Septembre 2012 - 13:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter