Escroquerie-Les 5 millions du jeu «Bingo» brisent un "couple"



Jadis épris l’un de l’autre, Seyni Niang et Alioune Ndiaye ont rompu leur relation à cause de 5 millions de francs Cfa avant que le second nommé ne traîne en justice sa "dulcinée". Ils avaient gagné au jeu « bingo ».
Entre Seyni Niang et Alioune Ndiaye leur relation est transformée en haine au point qu’ils sont arrivés à comparaître devant le juge pénal. Alioune Ndiaye a narré son histoire avec sa dulcinée qui a finalement tourné au vinaigre : selon lui, il a donné un jour 90.000 francs à sa bien aimée pour qu’elle achète un ticket « bingo ». Coup de chance, il s’agissait d’un ticket gagnant 5 millions de nos francs, c’est le jackpot que le couple venait de gagner. Il est alors allé à la télévision pour tourner la roue avant de faire les formalités à la Lonase où le chèque lui a été remis selon iGM. Quand il se rendait à la banque, il était accompagné de sa bien aimée avec qui il avait un projet de mariage ; mais également avec Kaly Niang et Pape Diop Guéye à qui il devait de l’argent. Et lorsqu’il a retiré le chèque il a remboursé ses dettes. Très épris de sa dulcinée et lui vouant une confiance aveugle, il a confié le reste de l’argent à Seyni Niang. Selon l’As quotidien cette dernière a fondu dans la nature avec le reste de l’argent. Seyni Niang a réfuté toutes ces allégations. D’abord elle n’a pas voulu reconnaitre leur relation amoureuse avant que l’une des assesseurs ne lui rappelle qu’elle a admis tout cela dans l’enquéte et qu’elle a même reconnu qu’elle était une prostituée. Concernant l’argent, elle jure que c’est elle qui a acheté le ticket ; si elle ne s’est pas présentée  à la télévision , c’est tout juste parce qu’elle ne voulait pas que ces parents apprennent qu’elle joue au jeu de hasard. C’est elle aussi ajoute t-elle, qui a remis l’argent à Kaly Niang et Pape Diop Guéye. Mais elle a été démentie par ces derniers. Le procureur a requis 6 mois ferme contre la dame. Seyni Niang sera fixée sur son sort le 27 mars prochain.


Vendredi 21 Mars 2014 - 13:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter