Espagne - 30e j. Le Real K.-O., l'Atlético maîtrise

Trois jours après sa défaite contre le Barça (3-4), le Real Madrid s'est incliné à Séville (1-2) et compte désormais deux points de retard sur les Catalans et trois sur l'Atlético, vainqueur de Granada (1-0) grâce à Diego Costa.



Espagne - 30e j. Le Real K.-O., l'Atlético maîtrise

En quelques heures, le Real a vu le titre de champion d'Espagne s'éloigner sérieusement. En trois jours, les Madrilènes se sont inclinés à deux reprises... soit autant que durant le reste de leur saison. Après la défaite épique concédée face au Barça (3-4) dimanche, on attendait de la Casa Blanca qu'elle réagisse sur la pelouse du Séville FC (1-2). Pris dans l'étau des Andalous, les hommes de Carlo Ancelotti ont au contraire montré qu'ils étaient sonnés. Avec ses stars mais sans Ramos ni Di Maria (suspendus), le Real a pourtant entamé ce match sur un rythme élevé, comme pour évacuer au plus vite les souvenirs des buts de Messi.

Rakitic et Bacca brillent

Après avoir envoyé une reprise juste au-dessus du but (11e), Cristiano Ronaldo a ouvert le score sur un coup franc dévié (14e), sa 27e réalisation de la saison en Liga. Mais les Sévillans ont immédiatement réagi, l'attaquant colombien Bacca, rival de Gameiro, remportant son duel face à Lopez (19e). Le Real a ensuite eu les occasions pour reprendre l'emprise sur le match. Ni Illarramendi (29e), ni CR7 (43e, sur le poteau) ne se sont montrés efficaces. Sur un superbe effort de Rakitic, c'est Bacca qui s'est offert un doublé (73e). Sans ressort, les Merengue n'ont pas renversé la situation malgré des ultimes tentatives de Ronaldo (74e) et Bale (90e+1). Leader de la Liga avant le week-end dernier, le Real est désormais troisième.

Diego Costa donne la victoire à l'Atlético


Car ses deux concurrents dans la course au titre ont gagné. Un peu plus tôt dans la soirée, le Barça avait étrillé le Celta Vigo (3-0) mais perdu au passage sur blessure Victor Valdés. Puis c’est l’Atlético qui a pris trois points. Sans être virevoltants, les Colchoneros ont pris le dessus sur Granada (1-0), pour leur cinquième succès d’affilée toutes compétitions confondues. Après avoir buté sur Fernandez en première période, l’inévitable Diego Costa a trouvé la faille à la réception d’un corner (63e). Les joueurs de Diego Simeone conservent donc leur place de leader de la Liga.



Francefootball

Jeudi 27 Mars 2014 - 00:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter