Espagne (35e j.) : l'Atlético de Madrid leader provisoire après sa victoire contre Malaga

Les Madrilènes prennent la première place de la Liga en attendant Barcelone-Gijón (20h30). Les Colchoneros se sont défait de Malaga grâce à un but de Correa.



Angel Correa a débloqué le match contre Malaga. (J. Medina/Reuters)
Angel Correa a débloqué le match contre Malaga. (J. Medina/Reuters)
Le match : 1-0
L’Atlético ne sera peut-être plus leader de la Liga à 22h30, après le match Barcelone-Gijón, mais les joueurs de Diego Simeone maintiennent au moins la pression sur leurs concurrents dans la course au titre. Pour se défaire de Malaga (1-0), les Colchoneros ont connu moins de difficultés que leurs voisins du Real, vainqueur dans la douleur du Rayo Vallecano dans l’après-midi. Solides derrière, avec un Lucas Hernandez à nouveau impeccable, les Madrilènes ont eu la maîtrise du ballon et n’ont réellement été inquiétés que sur des tirs de Duje Cop (13e) et Juanpi (80e).
 
Ce n’est ni Griezmann, ni Fernando Torres qui a inscrit le but de la victoire, mais Correa (62e), entré cinq minutes plus tôt. L’Argentin a failli doubler la mise, mais son tir de la 78e minute est passé au-dessus du but de Malaga, gardé par Ochoa. À nouveau titularisé en l’absence de Kameni, l’ancien gardien de l’AC Ajaccio se sera illustré sur des tirs de Ferreira Carrasco (43e) et d’Augusto Fernandez (74e), ainsi que sur une bonne sortie devant Correa (87e).

Le joueur : Angel Correa
Entré à la 57e minute à la place de Ferreira Carrasco, l’attaquant argentin se sera créé plusieurs occasions et a surtout été l’auteur du but vainqueur. Memo Ochoa ne peut rien sur le but, marqué d’un tir de l’entrée de la surface dévié par le défenseur Albentosa.

Le fait : le raté de Griezmann
Moins influent dans le jeu qu’à son habitude, l’international français n’a pas inscrit son trente-deuxième but de la saison. Le Mâconnais a pourtant bénéficié d’une énorme occasion à la 14e minute. À la réception d’un centre de la gauche, de Koke, que Torres n’a pas su reprendre, l’attaquant semblait en position idéale pour ouvrir le score. Mais, seul à six mètres du but d’Ochoa, le gaucher n’a pas cadré sa reprise. Il est sorti sous les ovations du Calderon dès la 66e minute.

lequipe.fr

Samedi 23 Avril 2016 - 19:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter