Espagne - Le Barça répond à Valence

Barcelone a repris les commandes de la Liga après son succès sur la pelouse du Rayo Vallecano (0-2). Plus tôt dans la journée, le FC Valence avait confirmé son retour au premier plan en dominant l'Atletico Madrid lors du choc de la 7e journée (3-1). Plus réalistes que les champions en titre, qui ont de plus manqué un penalty, les hommes d'Espiri Santo s'étaient emparés provisoirement des commandes du classement avant que Messi et Neymar ne redonnent l'avantage au Barça.



Le champion sortant était peut-être fatigué après sa victoire aux dépens de la Juventus en Ligue des Champions. L'entraîneur de l'Atletico Diego Simeone a fait quatre changements par  rapport à son onze de départ face aux Turinois, tout en conservant sa confiance à sa charnière centrale titulaire Godin-Miranda, inhabituellement à la peine face à de rapides Valencians. Miranda a d'abord inexplicablement marqué contre son camp de la tête (6e)  alors que son gardien Moya semblait facilement pouvoir capter un long ballon  anodin de Mustafi. Dès la minute suivante, Gomes a doublé la mise pour Valence (7e) après  avoir éliminé d'un dribble Miranda, peu inspiré dans ce match, et ajusté du  gauche Moya. Cinq minutes plus tard son coéquipier Piatti est à la passe sur corner pour Otamendi qui propulse le ballon dans les filets d'une tête puissante (13e).
L'attaquant madrilène Mario Mandzukic a réduit le score rapidement (29e),  inscrivant son quatrième but de la saison, mais les espoirs de remontée ont été  psychologiquement douchés lorsque le latéral Guillherme Siqueira a manqué son  penalty juste avant la mi-temps (44e). Les Rojiblancos ont terminé le match à 10 après l'expulsion d'Alessio Cerci  dans les arrêts de jeu, concluant une après-midi noire pour les hommes de  Simeone. 

Messi-Neymar, les inséparables

Sous pression après le succès de Valence, et par sa défaite au Parc des Princes en Ligue des Champions, le Barça paraissait emprunté lors de ses premières minutes sur la pelouse du Rayo Vallecano. Avec une charnière centrale remaniée, Piqué-Bartra, et un Mathieu exilé à gauche, la défense faisait peau neuve après la piètre performance face au PSG. En face, au sein de la formation madrilène, le Français Gaël Kakuta prouvait qu'il avait toujours ce don qu'il avait un peu égaré ces dernières années en réalisant quelques dribbles aux dépens de Barcelonais figés. Par chance pour ces derniers, ils possèdent toujours un certain Lionel Messi pour changer le cours d'un match. Après un premier but refusé pour une position de hors-jeu limite (32e), l'Argentin inscrivait sa 6e réalisation de la saison après une longue ouverture de Piqué qu'il concrétisait d'un subtil piqué du gauche (0-1, 35e). Cette saison, quand Messi marque, Neymar n'est jamais très loin. Dans les secondes qui suivaient l'ouverture du score par "La Pulga", le Brésilien profitait du travail de Munir pour doubler la mise d'une frappe croisée (0-2, 36e).
En seconde période, les Catalans se contentaient de gérer leur avance, une tâche facilité par le carton rouge infligé à Morcillo après une vilaine faute sur Neymar (60e). Les hommes de Luis Enrique auraient pu corser l'addition à plusieurs reprises mais Messi, intenable mais pour une fois pas implacable dans la finition, "goinfrait" quelques belles opportunités. Peu importent ces petits pêchés de gourmandise, les Blaugrana s'étaient bien remis dans le sens de la marche après l'accroc parisien.

FRANCETV sport

Samedi 4 Octobre 2014 - 23:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter