Espagne : Xavi ne digère pas pour Casillas

Parti avec tous les honneurs qu'il méritait du FC Barcelone en fin de saison, Xavi (35 ans) n'a pas apprécié de voir Iker Casillas (34 ans) quitter le Real Madrid de façon assez triste le week-end dernier



Espagne : Xavi ne digère pas pour Casillas
Dans les colonnes de La Vanguardia, le milieu de terrain espagnol fait part de son amertume."Ce qui s'est passé laisse un mauvais goût dans la bouche, écrit Xavi dans une tribune. Ces dernières saisons, j'ai senti qu'il n'était pas aussi heureux qu'avant. Il semblait même amer et je pense que tout le monde dans le pays devrait réfléchir à cela. Il n'est pas normal que les athlètes espagnols en fin de carrière ne soient pas respectés, que les gens oublient tout ce qu'ils ont fait pour leur sport et se concentrent plutôt sur leurs défauts, parfois avec une intention malveillante. (...) Iker va être accueilli en héros à Porto. Loin d'ici, il aura droit à une plus grande considération", a dit l’ex capitaine du Barça.

Le départ de Casillas contraste avec celui de l'ancien du Barça, le club catalan lui ayant organisé un hommage au Camp Nou ainsi qu'un deuxième, plus institutionnel, en présence d'anciens joueurs et entraîneurs du club.
 

"Je me considère comme l'exception, un chanceux, mais Iker méritait d'être traité de la même manière qu'il a traité les autres" a estimé le milieu catalan.
 

Amis d'enfance, la relation entre les deux Espagnols a connu des turbulences en 2012, après une série d'intenses duels entre le Barça et Madrid. Mais Casillas, fidèle à son esprit conciliateur, a contacté Xavi afin d'apaiser la situation entre les deux équipes et sauver l'équipe nationale.
 

"Il m'a appelé et nous avons parlé de tout et de rien (...) mais quand nous avons raccroché, nous étions de nouveaux nous-mêmes, deux personnes qui s'appréciaient par-delà les couleurs (du maillot)" a rappelé Xavi.
 

"On ne réalise pas qu'Iker a sauvé la sélection (nationale) avec ce geste", qui leur a par ailleurs valu, à tous les deux, le prestigieux prix du "Prince des Asturies des Sports" en 2012, decerné par la royauté espagnole.

Critiqué, le président madrilène Florentino Perez s'est déjà défendu à ce sujet. "Iker nous quitte car c'est sa volonté. Personne au Real Madrid ne lui a demandé de quitter le club. Il avait une offre et nous a demandé de l'étudier. Casillas a gagné le droit de se faire écouter par le club. Je comprends qu'Iker veuille commencer une nouvelle étape. J'aurais souhaité qu'il termine sa carrière au Real Madrid", a affirmé Perez ce lundi, ajoutant que "Le meilleur gardien de l'histoire du Real Madrid et du football espagnol s'en va. Il a gagné pendant 25 ans notre respect et notre affection avec une conduite impeccable", tout en précisant avoir toujours nourri de bonnes relations avec Casillas.
 



Mardi 14 Juillet 2015 - 13:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter