Espagne: gouvernement et équipage banchis dans la marée noire du Prestige, 9 mois de prison pour le commandant pour refus de remorquage



Photo du Prestige, lors de son naufrage, le 19 novembre 2012. REUTERS/Paul Hanna/Files
Photo du Prestige, lors de son naufrage, le 19 novembre 2012. REUTERS/Paul Hanna/Files
La justice espagnole a condamné aujourd'hui, mercredi, le commandant grec du pétrolier Prestige, Apostolos Mangouras, à neuf mois de prison pour avoir refusé de faire remorquer le navire, avant son naufrage en novembre 2002, mais l'a acquitté, avec les deux autres accusés, pour la marée noire. Le naufrage de ce pétrolier libérien battant pavillon des Bahamas dans l'Atlantique, au large des côtes espagnoles, le 19 novembre 2002, avait provoqué la plus grave catastrophe environnementale de l'histoire du pays.

Rfi.fr

Mercredi 13 Novembre 2013 - 12:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter