Etat du Sénégal – RAM : la brouille vire au feuilleton judiciaire

L’Etat du Sénégal a déclenché une procédure de référé devant le Tribunal Régional de Dakar contre la Royale Air Maroc (RAM). L’assignation a été servie au partenaire du Sénégal dans la compagnie Air Sénégal International (ASI) le 30 mars dernier pour une comparution le 1er avril. L’information émane d’un communiqué de la RAM parvenu ce jeudi 2 avril à la rédaction de Pressafrik.com. «Après son assignation par l’Etat sénégalais, Royal Air Maroc exprime son désappointement et craint pour la survie d’Air Sénégal International». Tel est le titre de l’avis qui revient en détail sur les péripéties de cette affaire.



Un avion de la RAM au décollage (Photo: boeing.com)
Un avion de la RAM au décollage (Photo: boeing.com)
«Royal Air Maroc a, en effet, été profondément surpris de recevoir une assignation dans le cadre d’une procédure de référé devant le Tribunal Régional de Dakar, à la demande de l’Etat sénégalais. Cette assignation, signifiée le 30 mars 2009 pour une comparution au 1er avril, et donc sans aucun délai laissé à un éventuel rapprochement des points de vue, symbolise en elle-même le refus de toute discussion», a révélé le communiqué reçu ce jeudi 2 avril. Les autorités de la RAM ont indiqué que «l’Etat sénégalais a demandé la désignation d’un expert judiciaire chargé d’auditer, une fois de plus, la compagnie dans un délai d’un mois et l’obligation pour Royal Air Maroc d’assurer la continuité de la gestion de la Compagnie sous peine d’une condamnation à une astreinte exagérément lourde». Et de préciser : «en parallèle, et en contradiction avec ce qui précède, les comptes d’Air Sénégal International ont été bloqués par l’Agence chargée de récupérer les taxes aéroportuaires, ce qui ne peut qu’entraîner à court terme l’arrêt des activités de la Compagnie».

L’actionnaire majoritaire de Air Sénégal International (ASI) a tenu à faire comprendre que la «Royal Air Maroc, qui a toujours veillé à préserver les intérêts d’Air Sénégal International et à protéger les emplois de ses collaborateurs, enregistre avec beaucoup de stupéfaction, d’incompréhension et de regret cette attitude de la Partie Sénégalaise qui risque de ruiner le pavillon national».

La tentation à la rupture et à l’affrontement de l’Etat dénoncée

Revenant sur les efforts consentis pour préserver la crédibilité de ASI et maintenir la compagnie en vie, la partie marocaine a relévé: «cette initiative n’a pas été prise en considération par les partenaires sénégalais qui, au contraire, ont choisi, contre toute attente, l’option judiciaire et la tentation de la rupture et de l’affrontement».

Répondant au communiqué du ministère de l’Equipement et des Transports qui dénonce le refus de la RAM d’être auditée dans sa gestion de Air Sénégal International, elle a indiqué que «l’audit diligenté au 1er semestre 2008 par l’Etat du Sénégal sur les comptes de l’entreprise, et pour lequel ASI a ouvert tous ses livres et répondu à toutes les demandes, est demeuré sans suite connue».
La RAM a, par ailleurs, rappelé que «ce n’est pas la partie marocaine qui à l’origine a été demandeuse d’un retrait, qu’elle a, en revanche toujours, répondu avec la plus grande transparence aux questions des différents auditeurs qui ont examiné les comptes d’Air Sénégal International et qu’elle n’a rien à cacher ni à se reprocher, qu’elle a toujours privilégié le dialogue à l’affrontement et toujours érigé en priorité la traditionnelle amitié maroco-sénégalaise, qu’elle souffre depuis longtemps du silence de ses partenaires et du brouillard qui entoure leurs intentions, que la mise en cause publique et judiciaire d’un différend au sein d’Air Sénégal International entame un peu plus encore la réputation de l’entreprise et sa crédibilité auprès de ses différents publics, que la situation de crise économique mondiale, et celle du secteur aéronautique en particulier, ne permet aucun écart de gestion ni improvisation, sauf à mettre en cause la survie d’une compagnie, l’emploi de son personnel et les facilités de déplacement de ses passagers, et en particulier des voyageurs sénégalais».


Jeudi 2 Avril 2009 - 14:16




1.Posté par babacar Cisse le 02/04/2009 15:43
Pourquoi laisser a la RAM le privilege de controler ASI. Sommes nous incapables de gerer notre propre compagnie. L'etat, a mon avis, doit encourager les nationaux a investir, et aussi a etre des partenaires majoritaires dans nos entreprises nationales. Il faut aider et encourager l'emergence d'une classe moyenne capable de jouer un role de premier plan dans les tous secteurs economiques nationaux. Le Maroc est un pays sous developpe comme nous; a chaque fois que je vois le Maroc avoir plus de controle sur notre economie (transport aerien, immobilier, etc.) je me demande ce que l'etat senegalais est entrain de prouver aux nationaux. Il faut recuperer ASI et en faire une entreprise reellement nationale, c'est pour notre dignite.
Merci.

2.Posté par visiteur le 02/04/2009 23:05
Mr babacar Cisse,

Le Maroc est un pays emergent et pas un pays sous développe comme le Senegal, tu n'as qu'à vérifié sur le site de la banque mondiale.

Et si le Maroc prend le contrôle de plusieurs entreprises et domaine au Senegal et d'autres pays Africains, ce ne pourra être que le Maroc est un pays emergent qui a une économie trés devellopée et solide.son PIB est presque 10fois supérieure à celui du Senegal, éstimé à 95millars $ en 2008.

Mais je suis d'accord avec toi il faut que le Senegal laisse la chance aux investisseurs nationaux. Mais je doute fort que le Senegal une compagnie aérienne tout seul, c'est un domaine très sensible concurentiel couteux et demande de compétences supérieures à ce qui existe actuellement

3.Posté par weldmansour le 03/04/2009 00:24
je ne serais pas surpris que le senegal essaie de soutirer le maximum de fric à la RAM.
les responsables de la ram ne doivent pas se laisser faire face au holdup en preparation de l'etat-bandit du senegal.
à babacar cissé: biensur que vous etes incapables de gerer votre propre compagnie aerienne, on ne gere pas une telle compagnie comme on gere une compagnie de taxis-brousse.
vous verrez quand la compagnie airsenegal sera controlée par une cie européenne (s'il y en a une qui tente l'aventure) si votre gouvernemet osera lui refaire le meme coup qu'a la RAM.
ça m'etonnerait beaucoup.

4.Posté par Ibrahim le 03/04/2009 11:43

Un principe base' sur le bon sens veut qu 'une association entre un fort et un faible profite toujours au faible.
L'association Ram et Air senegal a ete decidee par les instances politiques du Maroc,la Ram etant a 96% etatique.Les politiques generalement n'apprecient pas bien le cote' economique.
L'issue de ce conflit influencera le comportement des investisseurs marocains et potentiels internationaux.
On n'investit pas dans un pays ou' la securite' judiciaire est absenteet ou' la credibilite de l'etat laisse a' desirer...C'est malheureusement le cas dans une majorite de pays africains

5.Posté par babacar Cisse le 03/04/2009 15:03
Les pays emergents, nous les connaissons, le Maroc n'en fait pas parti. Vous avez parfaitement raison, le Maroc n'est pas un pays sous developpe, c'est un pays TRES SOUS DEVELOPPE, qui ne depend que des petro-dollars des pays du Golf. Traiter mon pays d'etat-bandit, ne m'etonne pas puisqu'emanant d'un resortant d'un pays aussi feodal que le Maroc. Les etat-bandits sont ceux qui essaient d'annexer d'autre pays, comme c'est le cas du Sahara Occidental. Le reste du monde soutient le valeureux peuple du Sahara contre les aigles maroccains. Mon pays est democratique, nous choisissons nos dirigeants par la voie des urnes, ils ne sont pas nes rois, il n'y a qu'un seul roi, DIEU.

6.Posté par ADM le 04/04/2009 08:54
ECOUTE MR BABAKAR JE NE SAIS QUOI TOI ET LES MAMADOU ET LES AUTRES NOMS ETRANGES IL FAUT MEME PAS OSER COMPARER LE MAROC AU SENEGAL C UN CRIME DE LE FAIRE DANS TOUS LES DOMAINES ECONOMIQUE CULTUREL TOURISTIQUE HISTORIQUE ET DE PAR SA BEAUTE LE MAROC EST L UN DES PAYS LES PLUS BEAUX DU MONDE ALORS QUE LE SENEGAL EST LE PAYS LE PLUS MISERABLE ET LE PLUS DESASTREUX AFFREUX DU MONDE J Y SUIS ET JE SAIS DE QUOI JE PARLE .QUAND TU PARLE DU SAHARA SACHE QUE LE MAROC EST UNE PUISSANCE NOTAMENT MILITAIRE L UN DES SEUL PAYS A POSSEDER LES F16 QUI COUTE LE BUDGET D ETAT D UN MISERABLE PAYS COMME LE SENEGAL ET SACHE QUE NOUS AVONS ATTEINT CELA SANS LA MOINDRE GOUTTE DE PETROLE . LES SENEGALAIS JE LES CONNAIS TRES BIEN ILS NE SAVENT QU OUVRIR LEURS GRANDE GUEULE CE SONT LES PLUS GRANDS DORMEUR ET PARRESSEUX DU MONDE ET CA TOUT LE MONDE LE DIT ILS ON DECLARER PRENDRE TOUT LE CAPITAL D AIR SENEGAL ET MAINTENANT IL PLEURE CAR LA RAM VA S EN ALLER ET AIR SENEGAL FERA FAILLITE BIEN SUR OU IRA CHEZ LES FRANCAIS COMME AVEC ORANGE ENFIN POUR LE SAHARA SACHEZ MR CISSE LE CON ET DEBILE PROFOND QUE LE MAROC EST DEVENU UNE PUISSANCE AFRICAINE ET BIENTOT IL VA VENIR COLONISER LE SENEGAL AVEC SA FORCE ARMEE ROYAL POUR REEDUQUER LES INDIGENES SENEGALAIS QUI S Y TROUVE ET VIENNENT FAIRE LA MANCHE REGULIEREMENT A CASA ET RABAT APRES AVOIR TRAVERSER A PIED LE DESERT D AILLEURS LA COLONISATION A COMMENCE DANS LE DOMAINE ECONOMIQUE NOTAMENT AVEC ATIJARI WAFA BANK LA DEMOCRATIE NE SERT A RIEN QUAND LE PEUPLE EST FAIT D INDIGENE DEBILE ET RETARDE AU SERVICE DE LA FRANCE

7.Posté par alberto le 18/04/2009 10:47
le maroc a pris le controle de ASI et d'autres banques senegalaises, non pas parce qu'il est le plus competitif, mais simplement parce qu'il connait les faiblesses de nos responsables : il suffit de quelques millions de dirham, une prise en charge dans un hotel de luxe a marrakech avec quelques marocaines pulpeuses pour bien s'occuper de nos responsables et il peut avoir le marché qu'il veut au sénégal, et faire du senegal l'instrument de sa politique exterieure dans la sous region.....

8.Posté par abdou le 28/04/2009 13:57
ECOUTE ADM NOUS NE CONTRIBUONS PAS POUR DES FITULITÉS CAR NOS DEUX PAYS ONT UNE RELATION D'AMITIÉ SÉCULAIRE. D'AILLEURS NOUS SAVONS TOUS QUE LE SÉNÉGAL EST BEAUCOUP PLUS FORT QUE LE MAROC RIEN QUE SUR LE PLAN INTELLECTUEL CAR SENGHOR EST PLUS CÉLÈBRE QUE L'ENSEMBLE DE VOS ROIS RÉUNIS. LE SÉNÉGAL EST PLUS CÉLÈBRE QUE LE MAROC DANS LE MONDE LA PREUVE CLINTON ET BUSH DES PRÉSIDENTS AMÉRICAINS QUI SONT SUCCESSIVEMENT VENUS AU SÉNÉGAL ALORS QU'AU MAROC JE N'AI JAMAIS ENTENDU UN PRÉSIDENT AMERICAIN POSER SES ORTEILS LABAS CAR LES MAROCAINS SONT RACISTES ET SALES.

9.Posté par issam le 13/05/2009 00:46
"abdou" mon ami permet moi de te dire qu'il y pas plus raciste que toi, et ton histoire du sénégale plus fort que le Maroc tu peut te la mettre a ou tu sait.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter