Etats-Unis: Barack Obama «pas content» des bugs du portail de santé publique

Barack Obama est allé défendre, mercredi 30 octobre, la loi sur la couverture sociale dans le Massachussetts. Obamacare est victime de son succès : jamais les concepteurs du site n’avaient pensé à une telle affluence et les ratés sont nombreux depuis un mois. Site bloqué, pages d’erreur, impossibilité de souscrire... Autant d'arguments pour les Républicains qui critiquent cette loi votée voilà trois ans.



En déplacement à Boston le 30 octobre 2013, Barack Obama a rencontré aussi des partisans de sa réforme de l'assurance maladie. REUTERS/Kevin Lamarque
En déplacement à Boston le 30 octobre 2013, Barack Obama a rencontré aussi des partisans de sa réforme de l'assurance maladie. REUTERS/Kevin Lamarque
Dans son intervention à Boston, le président américain a déploré les bugs qui perturbent le fonctionnement du portail internet Healthcare.gv. « La souscription est ouverte maintenant, l’offre est intéressante, les prix sont bas. Mais nous ne le cachons pas, nous avons un problème. Le site ne fonctionne pas comme il le devrait depuis quelques semaines.

La conséquence est que de nombreuses personnes n’ont pas pu constater à quel point les prix pour souscrire une assurance sociale sont compétitifs. Nous ne sommes pas dans le déni, aujourd’hui le site est trop lent, trop de gens sont bloqués, et je ne suis pas content !».


 
→ à (re)lire : Les premières difficultés techniques de l'Obamacare

 
Les équipes compétentes travaillent à résoudre les problèmes techniques car de «nombreux Américains (qui) ont besoin d’une assurance sociale, et (qui) essaient de souscrire le plus vite possible. Donc il n’y a pas d’excuses» ajoute le président américain qui «assume l’entière responsabilité pour que ce soit réparé le plus vite possible. Nous travaillons en permanence pour que ce soit un peu mieux chaque jour.»

Source : Rfi.fr

 

Dépéche

Jeudi 31 Octobre 2013 - 10:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter