Etats-Unis: Obama découvre une nouvelle maladie chez son adversaire, la «Romnésie»

Barack Obama et Mitt Romney, après une brève trêve au cours de laquelle ils ont échangé jeudi soir des compliments réciproques lors d’un diner caritatif, ont repris vendredi leur attaque. Le candidat démocrate a ainsi accusé son rival républicain de souffrir d’une forme d’amnésie.



Etats-Unis: Obama découvre une nouvelle maladie chez son adversaire, la «Romnésie»

Le vocabulaire politique s’est enrichi d’un nouveau mot : la « Romnésie » qui a eu un succès instantané sur Twitter, Facebook et autres médias sociaux.

Barack Obama est le père de ce néologisme, destiné à critiquer les récents changements de position de Mitt Romney sur des sujets de société tels que l’avortement ou l’égalité salariale entre hommes et femmes. C’est en Virginie, l’un des Etats clés, que le président a lancé la formule devant une foule de 9000 supporters.

« Maintenant que nous sommes à dix-huit jours de l’élection, monsieur Conservateur veut que vous pensiez qu’il était en train de plaisanter à propos de tout ce qu’il a dit l’an passé. Il a oublié ses propres positions, et il espère que vous aussi. …Je crois que cela s’appelle la Romnésie ».

Après ce bon mot, Barack Obama est parti pour Camp David où il va se préparer pour le dernier débat de lundi en Floride qui sera consacré à la politique étrangère. Mitt Romney est déjà sur place. Il a reçu une mauvaise nouvelle: le Salt Lake Tribune, publié dans la capitale mormone, a décidé de soutenir Obama.

Source RFI



Samedi 20 Octobre 2012 - 13:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter