Etats-Unis: Sékouba Konaté plaide coupable pour «trafic de devises»

Le général guinéen Sékouba Konaté, inculpé aux Etats-Unis pour trafic de devises a plaidé coupable hier lors de sa comparution devant un tribunal de la région de Washington. Le commandant de la force en attente de l'Union africaine, ancien président de la transition a, d'après le compte rendu du département de la justice, fait une fausse déclaration en entrant sur le territoire américain en juin dernier. Sékouba Konaté se rendait en Caroline du Nord où il a une résidence.



Le général Sékouba Konaté, commandant de la force en attente de l'Union africaine (UA), risque cinq ans de prison aux Etats-Unis pour trafic de devises. Selon le compte rendu détaillé du département de la justice, l'ancien président de la transition guinéenne, a plaidé coupable, pour des faits qui remontent au 15 juin dernier à l'aéroport de Washington.
Selon ce rapport, le Général Konaté, au débarquement d'un vol d'Addis-Abeba, n'a pas déclaré plus de 10 000 $ de devises. Or, après deux fouilles successives, les douaniers ont découvert 64 000 $ en liquide, une somme cachée en plusieurs liasses dans la valise du général. Une somme qui selon la loi américaine aurait dû être déclarée en entrant dans le pays.
Le département de la justice note qu'à plusieurs reprises, Sekouba Konaté s'est élevé contre cette fouille et contre l'interrogatoire des douaniers, eu égard à son statut. L'agence Associated Press rapporte pour sa part que l'ancien président de la transition a choisi de se défendre en mettant en avant la barrière de la langue, qui ne lui a pas permis de vraiment comprendre ce qui se jouait.
La justice est souvent clémente aux Etats-Unis, lorsque l'accusé plaide coupable. Le général Sékouba Konaté connaitra sa sentence le 19 février prochain.
source:rfi.fr

Dior Niang

Jeudi 3 Décembre 2015 - 09:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter