Etats-Unis: après le vote de la Chambre, la fermeture des agences fédérales semble inévitable

La Chambre des représentants, dominée par les républicains, a voté, hier soir, un projet de loi qui, tout en finançant le gouvernement fédéral, est assorti d’une condition concernant la loi sur la santé totalement inacceptable aux démocrates et au président Obama. Ce texte retarde d’un an la pleine application de la réforme du système de santé et annule une nouvelle taxe sur les équipements médicaux. De son côté, le Sénat n'acceptera pas la remise en cause de « l'Obamacare », qui élargit l'assurance-maladie aux plus démunis. L'Etat américain risque la paralysie, faute de financement.



Etats-Unis: après le vote de la Chambre, la fermeture des agences fédérales semble inévitable

C’est tard dans la nuit que la Chambre, après un débat tendu entre démocrates et républicains, a approuvé un projet de loi qui permet au gouvernement de fonctionner jusqu’au 15 décembre, soit un mois de plus que le projet du Sénat adopté vendredi 27 septembre et que les représentants ont rejeté.


Mais le texte de la Chambre retarde d’un an la pleine application de la réforme du système de santé et annule une nouvelle taxe sur les équipements médicaux. Il garantit toutefois aux militaires de recevoir leur solde si les agences fédérales ferment leurs portes, mardi 1er octobre.


Projet de loi mort-né


Ce projet de loi est mort-né étant donné que les démocrates du Sénat ont déjà dit qu’ils n’avaliseraient aucune proposition qui couperait les crédits de la loi sur la santé ou en reporterait la mise en vigueur. Le président Obama -qui a joué au golf une bonne partie de la journée- a fait savoir que si jamais une telle loi arrivait sur son bureau, cas très improbable du fait qu’elle sera rejetée par le Sénat, il y opposerait son veto.


En adoptant une loi tout en sachant pertinemment qu’elle ne passera jamais le cap du Sénat, les républicains de la Chambre défient Barack Obama et rendent maintenant la fermeture de l’Etat fédéral pratiquement inévitable.


Rfi.fr

Dimanche 29 Septembre 2013 - 11:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter