Etats-Unis: arrivée de l’un des deux Américains infectés par Ebola

L’un des deux Américains infectés par le virus Ebola est arrivé, samedi 2 août, aux Etats-Unis en provenance du Liberia. Comme il est le premier Américain atteint de la maladie à être soigné dans le pays, les autorités médicales rassurent le public, en soulignant les risques limités de transmission du virus.



Le docteur Kent Brantly est arrivé de Monrovia à bord d’un « jet-stream » sanitaire, spécialement équipé, qui s’est posé sur une base militaire de Géorgie. Il a alors été transporté en ambulance au centre hospitalier de l’université Emory, à Atlanta, l’un des quatre aux Etats-Unis à posséder une unité spéciale de mise en quarantaine des malades.


A la stupéfaction des médecins, Kent Brantly, revêtu d’une combinaison blanche de protection, est descendu du véhicule de lui-même, presque sans aide et a marché jusqu’à l’entrée de l’hôpital. Les membres de sa famille qui suivaient son arrivée, retransmise en direct à la télévision, se sont mis à pleurer de joie en le voyant marcher. Son épouse a pu le voir un peu plus tard derrière une vitre. L’équipe médicale, qui n’exprime aucune crainte d’être infectée, est confiante de pouvoir le guérir. Son état est considéré comme stable, mais grave. Les autorités américaines rassurent pour leur part le public en déclarant que le risque de contamination est faible et qu’il est très improbable que le virus puisse se propager aux Etats-Unis.


L’avion sanitaire qui a amené le docteur Brantly est reparti pour le Liberia afin de transporter la seconde Américaine infectée, l’aide-soignante Nancy Writebol, attendue à Atlanta dans les prochaines 48 heures.

RFI

Dimanche 3 Août 2014 - 14:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter