Etats-Unis : climat tendu pour le 9e anniversaire des attentats du 11-Septembre

Ce 11 septembre 2010, les Etats-Unis commémorent le neuvième anniversaire des attentats qui ont changé la face de l'Amérique et du monde, dans un climat particulier cette année. Un climat de tensions autour des relations avec l'Islam et ses pratiquants qui eux célèbrent la fin du ramadan, mais aujourd'hui, c'est vers la Floride que les regards inquiets sont tournés.



Etats-Unis : climat tendu pour le 9e anniversaire des attentats du 11-Septembre
Tensions, d'abord, autour de cette « affaire » du pasteur de Floride qui avait annoncé son intention de brûler 200 exemplaires du Coran, ce samedi 11 septembre 2010. Le révérend Terry Jones entendait ainsi honorer la mémoire des victimes du 11-Septembre, et protester contre le projet de construction d'une mosquée tout près du site des attentats de New York.

Cette annonce avait provoqué une vague d'indignation à travers le monde entier. A l'heure actuelle, une certaine incertitude plane sur le fait de savoir si, oui ou non, le pasteur a renoncé à ce projet. Et, en tout cas, les Américains s'interrogent sur leur tolérance religieuse, sur une éventuelle islamophobie telle qu'Amnesty International l'a dénonçée, vendredi, dans un communiqué. La tolérance religieuse fait partie des piliers fondateurs de la Constitution américaine, et les actes antimusulmans se multiplient, affirme l'organisation.

Et puis, tension, plus globalement, autour de la situation économique du pays. Les Etats-Unis ont du mal à sortir de la crise. Le chômage ne recule pas, et les élections de mi-mandat auront lieu dans moins de 2 mois. Tout cela donne lieu à des débats très vifs, ici.

Le camp présidentiel présent sur le terrain

En cette période de campagne électorale, la première dame des Etats-Unis sera sur le terrain, ce samedi 11 septembre. La très populaire Michelle Obama doit se rendre en Pennsylvanie, sur le site où s'est écrasé l'un des avions détournés par les pirates, le 11 septembre 2001. Elle sera accompagnée de l'ancienne First Lady, Laura Bush.

Barack Obama, lui, sera au Pentagone aux côtés du ministre de la Défense Robert Gates. Cérémonie « privée », indique la Maison Blanche. Seules les familles des victimes de l'attentat contre le siège du ministère, ici à Washington seront autorisées à se rendre sur place.


Par RFI

Samedi 11 Septembre 2010 - 11:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter