Etats-Unis: l'ex-trader français Fabrice Tourre reconnu coupable de fraudes boursières

Aux Etats-Unis, le Français Fabrice Tourre a été jugé coupable de fraudes boursières lors de son procès au civil, hier jeudi 1er août. Cet ancien salarié de Goldman Sachs, poursuivi par la SEC, le gendarme américain de la bourse, incarne désormais les errances de la finance mondiale ayant mené à la crise financière. A 34 ans, l’ex-trader a été reconnu coupable de six chefs d’accusation sur les sept qui lui étaient reprochés. Il était accusé d’avoir trompé des investisseurs lors de la vente de certains produits financiers.



Le Français Fabrice Tourre, ex-trader de Goldman Sachs, jugé coupable de fraudes boursières, le 1er aout 2013. REUTERS/Keith Bedford
Le Français Fabrice Tourre, ex-trader de Goldman Sachs, jugé coupable de fraudes boursières, le 1er aout 2013. REUTERS/Keith Bedford
Comme il s’agissait d’un procès civil, Fabrice Tourre n’ira pas en prison. Il risque des peines financières et une interdiction à vie de travailler dans la finance.
Sa condamnation est une victoire symbolique mais importante pour l’Autorité fédérale des marchés financiers très critiquée pour n’avoir jamais pu faire condamner les hauts responsables d’abus à Wall Street qui ont précipité la crise. Goldman Sachs en 2011 avait mis un terme à toute poursuite dans cette affaire en versant 550 millions de dollars.
Le jury unanime a estimé que Fabrice Tourre avait délibérément caché à des investisseurs la mauvaise qualité d’une obligation qu’il leur vendait, et sur la dévalorisation de laquelle pariait par ailleurs un gros client de Goldman Sachs. Le jeune cadre avait imprudemment écrit dans des messages électroniques à sa fiancée qu’il « vendait des monstruosités qui ruineraient des veuves et des orphelins ».

Source : Rfi.fr

Dépéche

Vendredi 2 Août 2013 - 11:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter