Etats-Unis: le retrait de l’Obamacare suscite des débats houleux

A l’approche du retrait et du remplacement d’Obamacare par l’administration Trump, les citoyens sont inquiets, y compris ceux qui ont voté pour Donald Trump. Ils s’aperçoivent qu’ils risquent de perdre leur assurance sociale.



Etats-Unis: le retrait de l’Obamacare suscite des débats houleux
 « Pour moi c’est une sentence de mort. Ne supprimez pas la loi sur la santé. N’avez-vous pas compris le message ? » Cette Américaine de 74 ans participait à une des nombreuses réunions publiques organisées ce week-end par les élus républicains pour expliquer le retrait de la loi sur la santé.

Des dizaines de réunions, au cours desquelles des élus mal préparés ont fait face à la colère de leurs électeurs. Comme le représentant républicain Mark Sanford de Caroline du Sud, ils étaient très embarrassés. « Les avis sont divergents, nous allons nous arranger », bafouille-t-il.

Les élus républicains découvrent en fait que les électeurs n’ont pas tout compris. Certes, la campagne anti Obamacare a été un succès, Donald Trump a été élu, mais 35% des Américains n’avaient pas compris qu’Obamacare - le nom péjoratif pour la loi sur la santé de Barack Obama - et la nouvelle assurance sociale qu’ils apprécient sont une seule et même loi.

L’affaire devient compliquée. Les élus s’en rendent compte et multiplient les promesses. Personne ne perdra son assurance santé, disent-ils. Voilà qui complique le retrait immédiat d’Obamacare.

rfi.fr

Lundi 13 Février 2017 - 07:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter