Etats-Unis: le soldat Bradley Manning «traître» pour les uns, «idéaliste» pour les autres

Le procès de Bradley Manning s’est ouvert ce lundi 3 juin aux Etats-Unis. Ce jeune soldat de 25 ans est jugé en cour martiale pour avoir dérobé et transmis au site WikLeaks des dizaines de milliers de documents confidentiels. Il risque la prison à vie. Cette première journée aura été l’occasion pour l’accusation et la défense de brosser des portraits très différents de l’accusé.



Bradley Manning et son avocat représentés lors de la première journée du procès du soldat, le 3 juin 2013.
Bradley Manning et son avocat représentés lors de la première journée du procès du soldat, le 3 juin 2013.
Pour les uns, il est un traître qui a agi en toute conscience. Pour les autres, c’est un idéaliste, naïf, mais héroïque. Premier jour d’audience et la bataille s’est déjà engagée entre l’accusation et la défense autour de la personnalité de Bradley Manning.
Le procureur décrit « un jeune homme qui rêvait de notoriété », qui a téléchargé des milliers de documents confidentiels et les a mis entre les mains de WikiLeaks, « en sachant qu’ils seraient accessibles par al-Qaïda », assure Joe Morrow. Avant d’ajouter : « Les preuves montreront qu’il connaissait les conséquences de ses actes ».
« Jeune, naïf et bien intentionné »
Quelques instants plus tard, l’avocat de Bradley Manning prend la parole. David Coombs raconte comment son client est arrivé en Irak « enthousiaste » et s’est retrouvé « bouleversé » en voyant une voiture civile exploser sur un engin du bord de la route en décembre 2009.
« Il a commencé à batailler intérieurement », assure l’avocat qui précise que son client « voulait faire quelque chose de différent dans ce monde ». Et puis Bradley Manning est tombé sur cette vidéo : la bavure d’un hélicoptère sur des civils irakiens en septembre 2007. « Jeune, naïf et bien intentionné, il croyait nécessaire que ces informations soient rendues publiques », affirme l’avocat.
L’audience se poursuit ce mardi 4 juin à Fort Meade.

Source : Rfi.fr

Dépéche

Mardi 4 Juin 2013 - 14:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter