Ethiopie : 140 civils auraient été tués

Les victimes ont été tuées dans l’est de l’Ethiopie par des hommes armés venus du Soudan du Sud, qui pourraient appartenir aux Murle, affirme Getachew Reda, le ministre éthiopien des Télécommunications.



Les Murle constituent un groupe ethnique présent dans plusieurs pays d’Afrique de l’Est, notamment au Soudan du Sud, en Ethiopie et au Kenya.

Ils sont souvent accusés de voler du bétail et d’enlever des enfants.

Il est peu probable que les assaillants soient liés au gouvernement ou aux rebelles du Soudan du Sud, selon M. Reda.

Il déclare que les forces de sécurité éthiopiennes ont mené des représailles, tuant 60 personnes parmi les assaillants et sont prêtes à les pourchasser jusqu’en territoire sud-soudanais si cela est nécessaire.



Dimanche 17 Avril 2016 - 07:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter