Ethiopie: l’accès à l’eau, un nouvel objectif du millénaire atteint

L'Ethiopie a annoncé cette semaine qu'elle avait atteint l'un des objectifs du millénaire pour le développement. Désormais, près de 60% de sa population a accès à l'eau potable, soit 57 millions de personnes, alors qu'elles n'étaient que 6 millions il y a 25 ans. C'est le quatrième OMD que l'Ethiopie atteint, après ceux concernant l'accès à l'éducation, la mortalité infantile et la mortalité maternelle.



L'Ethiopie a annoncé cette semaine qu'elle avait atteint l'un des objectifs du millénaire pour le développement. Désormais, près de 60% de sa population a accès à l'eau potable. Getty Images/Buena Vista Images
L'Ethiopie a annoncé cette semaine qu'elle avait atteint l'un des objectifs du millénaire pour le développement. Désormais, près de 60% de sa population a accès à l'eau potable. Getty Images/Buena Vista Images

L’Ethiopie a une très vieille tradition d’optimisation de l’exploitation de son eau. Des systèmes ingénieux adaptés à des conditions difficiles ont vu le jour dans le pays à travers les siècles. On s’étonne ainsi moins de la réussite des projets mis en place depuis 1990 et particulièrement depuis 2003 avec des communautés locales souvent très impliquées.

Responsable du programme au ministère de l’Eau, Abby Girmann n’a pas le temps de se reposer sur ces lauriers, car déjà de nouveaux défis se présentent : « La demande en accès à l'eau a particulièrement augmenté en zone urbaine, car le mode de vie des gens a changé et qu'il y a de plus en plus d'industrie. Mais notre nouveau défi est aussi d'apporter de l'eau potable dans 100% des écoles et des centres de santé. Notre travail ne va donc pas être plus simple pour atteindre ces nouvelles cibles ».

Le programme national pour 2013-2020 coûtera 2,4 milliards de dollars, la moitié financée par le pays lui-même. Ainsi, si Leïla Pakala est épatée par les résultats de l’Ethiopie, la directrice régionale de l’UNICEF, se félicite aussi que les responsables poursuivent l’effort : « Il y a évidemment de grands défis pour réussir à atteindre ceux qui n'ont toujours pas accès à l'eau potable, car ce sont les populations qui vivent dans les endroits les plus reculés ou les plus secs. En plus, nous devons aussi garder à l'esprit qu'il ne s'agit pas seulement d'atteindre tout le monde, mais aussi nous assurer que ce que nous avons déjà mis en place est réellement durable ».

L’Ethiopie espère pouvoir bientôt annoncer l’atteinte d’un autre Objectif du millénaire pour le développement, celui du taux d’accès à des sanitaires propres.


Rfi.fr

Lundi 30 Mars 2015 - 16:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter