Ethiopie: les réactions à l'annonce de la visite d'Obama

La Maison Blanche l'a annoncé vendredi dernier : Barack Obama se rendra à Addis Abeba fin juillet après sa visite officielle au Kenya. C'est la première fois que le président américain visitera ce pays. Et l'annonce suscite de nombreuses réactions, et des attentes, auprès des Éthiopiens.



Le président américain Barack Obama se rendra en Ethiopie fin juillet après une visite au Kenya. REUTERS/Jonathan Ernst
Le président américain Barack Obama se rendra en Ethiopie fin juillet après une visite au Kenya. REUTERS/Jonathan Ernst

Le président américain Barack Obama  effectuera fin juillet une visite en Ethiopie et rencontrera des responsables de l'Union africaine basée à Addis Abeba, a annoncé la Maison Blanche. Et en Ethiopie, la nouvelle ne laisse pas indifférent.

Yared, par exemple, est particulièrement enthousiaste. « Nous sommes heureux à 100 % ! Obama est un président très intelligent ! On a vraiment hâte de le voir. L'Éthiopie et les États-Unis entretiennent une relation depuis très longtemps. »

Comme Yared, Zelalem voit en Barack Obama l'incarnation d'une grande puissance, mais aussi d'une démocratie. « C'est vrai que la venue de Barack Obama a de la valeur pour mon pays parce que les États-Unis font partie des états membres qui ont le droit de véto à l'ONU. C'est un Etat puissant. Un Etat démocratique. Plus que l'Éthiopie. L'Éthiopie n'est encore que sur la voie de la démocratie. Cette rencontre peut faire changer le pays. »

Dawit, un pêcheur de quarante ans, voudrait qu'Obama aborde la question des droits de l'homme. Mais l'Éthiopie est pour les États-Unis un allié contre le terrorisme dans la Corne de l'Afrique. Et les critiques sont généralement plutôt rares.

 

« Il ne faudrait pas voir que des soutiens dans la lutte contre le terrorisme. Il doit parler des organisations politiques, des droits du peuple, comment développer la démocratie etc... Obama doit parler de cela avec le parti au pouvoir »

Les attentes sont nombreuses du côté des Éthiopiens. Mais tout ce que l'on sait pour l'heure est qu'Obama se rendra à l'Union africaine et rencontrera le Premier ministre éthiopien. Dans son communiqué, la Maison Blanche a rappelé la volonté du président des Etats-Unis de « renforcer les liens avec nos partenaires africains » et « mettre en évidence nos efforts de travailler avec les pays et citoyens de l'Afrique sub-saharienne pour accélérer la croissance économique, renforcer les institutions démocratiques et améliorer la sécurité ».


Rfi.fr

Lundi 22 Juin 2015 - 13:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter