Euro 2016: Bamako à l'heure de la finale

Au Mali aussi on se prépare pour le match de ce dimanche 10 juillet, au soir. Plusieurs bars de la capitale vont retransmettre la finale. Qu'ils soient Maliens ou expatriés, tous seront rivés devant les écrans. RFI a pris le pouls, quelques heures avant le match.



Trois Français et un Portugais dans un bar de Bamako, forcément le cocktail est prometteur et, au jeu de la provocation, ce sont les Français qui gagnent.

« On n’a pas vu le Portugal jouer ; on a vu beaucoup de tirs au but, des pénaltys mais pas beaucoup de buts dans le temps réglementaire. Donc… », commente le supporter français.

« J’aimerais bien réitérer le 5-2 [du match France-Islande] », commente l'autre, et quand on lui demande s’il faut laisser marquer les Portugais, il répond, d’un ton ironique : « Bah oui. On n’est pas là pour les écraser, non plus… Ils ont leurs valeurs… Ils ont Ronaldo… ils ont leur valeur [rires] ».

Du côté du Portugal, forcément en minorité, on préfère prendre ça avec humour.

« Je suis en milieu français et je suis attaqué par tout le monde. J’aimerais bien, au moins, que le Portugal gagne un petit peu pour qu’ils me laissent un peu. Mais après, le reste c’est le sport, c’est le football », s'mause le supporter portugais.

Aujourd'hui, c'est tout Bamako qui va suivre la rencontre France-Portugal. Dans ce petit bar prisé des expatriés, le patron installe, pour chaque match, un écran et un projecteur pour les supporters.

« Cela fédère. Quand il y a la coupe d'Afrique des nations, on supporte le Mali ; quand c'est la coupe d'Europe, on supporte la France », explique le patron du bar.

« C’est la fierté nationale. Cela fait plaisir de se retrouver à regarder les matchs ensemble, à 30 ou 40… Il y a une bonne ambiance, quoi », ajoute une femme.

A Bamako, c'est davantage l'envie de se retrouver qui prime sur la passion du football. Mais après tout, c'est ça aussi le sport.

Source: Rfi.fr



Dimanche 10 Juillet 2016 - 13:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter