Euro 2016 : le Portugal et Cristiano Ronaldo savourent leur revanche

Critiqué depuis le début de l'Euro pour son style minimaliste et son parcours chaotique, le Portugal savoure sa victoire finale, la première de son histoire. Le premier aussi de Cristiano Ronaldo avec sa sélection.



Après sa victoire contre l’équipe de France, ce dimanche, au Stade de France (1-0, a. p.), le Portugal est champion d’Europe. Pour la première fois de son histoire, la Seleção décroche un titre majeur. Un succès qui a été tout sauf facile à se dessiner après un parcours assez compliqué. En phase de poules, les Lusitaniens n’ont pas remporté le moindre match, concédant trois nuls contre l’Islande (1-1), l’Autriche (0-0) et la Hongrie (3-3). Face à la Croatie (1-0, a. p.) en huitième et la Pologne (1-1, 5 t. a. b. à 3) en quart, Cristiano Ronaldo et ses partenaires ont dû piocher pour poursuivre leur aventure, essuyant même de nombreuses critiques des médias portugais, français et européens. Alors, au sortir de leur sacre, plusieurs éléments en ont profité pour répondre à leurs détracteurs.

« Il faut en profiter. Je pense qu’il y a beaucoup de gens qui parlent avant l’heure, c’est le problème de certaines personnes. C’est aussi arrivé au Portugal, malheureusement. Ce titre est la démonstration de notre grande attitude et motivation. Nous remercions ceux qui ont cru en nous », a lancé le milieu du FC Valence André Gomes en zone mixte. Plus consensuel, Adrien Silva, pensionnaire du Sporting CP, a lui tenu à souligner les qualités et les valeurs collectives qui se cachent derrière cette victoire. « Avec beaucoup d’humilité et beaucoup de travail, on a réussi à faire ce magnifique match et remporter cette magnifique victoire ce soir », a-t-il confié, lui aussi en zone mixte.
Un chant pour se moquer des critiques
 
Ricardo Quaresma, entré en jeu en première période, a lui réglé ses comptes avec les critiques, à sa manière. « Nous nous sommes battus contre tous et contre tout, contre ceux qui ont toujours douté de nous. J’espère que demain ils seront là pour nous voir avec la Coupe, entre les mains. C’est une fierté parce que nous avons réalisé un rêve et nous sommes entrés dans l’histoire. Nous avons beaucoup souffert pour y arriver, mais Dieu est grand et nous a donné la plus belle joie de nos vies », a-t-il lâché. Fernando Santos, tout sourire en conférence de presse, a également eu un mot pour les mauvaises langues. « Nous sommes allés chercher cette victoire. Ne venez pas dire cette fois que nous avons gagné par défaut, je suis fatigué d’entendre cela », a commenté le sélectionneur national. Tout sourire, CR7, sorti sur blessure peu avant la demi-heure de jeu, a lui aussi savouré son premier titre avec sa sélection.

« C’est l’un des plus beaux moments de ma vie, un moment unique. Je suis très heureux. J’ai tout gagné en club et individuellement, mais il me manquait un titre avec la sélection. Grâce à Dieu, c’est fait. Je n’ai pas pu participer à 100%, j’étais dégoûté, car je voulais gagner en étant sur le terrain, mais j’ai aidé le Portugal, comme mes partenaires et l’entraîneur m’ont aidés. Le Portugal le méritait. Personne ne croyait en nous. Nous avons eu un peu de chance, mais il en faut aussi. Il n’y a pas de champion sans chance », a-t-il déclaré, ému, au micro de la chaîne de télévision portugaise RTP. Un sentiment symbolisé par le chant des joueurs en fin de zone mixte, à la queue-leu-leu. « Peu importe si nous jouons bien ou mal, la Coupe est à nous, on la ramène dans notre Portugal ». Pour CR7 et sa bande, l’essentiel est bien là.

Source: Footmercato


Lundi 11 Juillet 2016 - 07:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter