Euro - Victime d'insultes, le gardien turc Demirel refuse de jouer

La presse turque est revenue lundi sur un incident rare qui s'est produit dimanche à Istanbul lors du match de qualification à l'Euro entre la Turquie et le Kazakhstan. Le gardien de l'équipe turque, Volkan Demirel, insulté par des supporteurs de son propre pays, a refusé de jouer, quittant le terrain juste avant le coup d'envoi.



Figure controversée en Turquie, Volkan  Demirel était en train de s'échauffer sur le terrain de la Turk Telekom Arena quand il a entendu des insultes venues des tribunes et dirigées contre lui. Ce stade est celui du club de Galatasaray, un éternel rival de Fenerbahce où joue Demirel, détesté par les supporteurs de Galatasaray. Après avoir demandé en vain que les insultes cessent, il a enlevé ses gants et quitté le stade, apparemment au bord des larmes.
Selon les médias turcs, Demirel  aurait dit au sélectionneur turc Fatih Terim qu'il n'était "pas en état de jouer" devant des spectateurs le traitant de telle manière. "Je ferais plus de mal que de bien", aurait-il ajouté.

Après cet incident, une forte tension a été notée autour de l'enceinte et des joueurs, malgré la victoire de l'équipe de Turquie où le gardien N°2 Volkan Babacan avait pris place dans les buts.
Selon les médias, Demirel  pourrait recevoir une amende ou être suspendu, une question toutefois écartée pour l'instant par Terim. "Nous allons discuter ensemble de ce qui s'est passé", a déclaré le sélectionneur turc, confirmant que son gardien était "très affecté" en quittant le stade.


francetvsport

Lundi 17 Novembre 2014 - 22:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter