PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Evacuation ou non de Bibo Bourgi en France: la volte-face monumentale des avocats de Karim



Evacuation ou non de Bibo Bourgi en France: la volte-face monumentale des avocats de Karim
Après avoir opposé leur veto mardi dernier lors de la troisième audience du procès de Karim Wade, ses avocats reviennent pour demander son évacuation en France. « Les autorités Sénégalais doivent prendre toutes les dispositions afin que cette évacuation se fasse immédiatement », écrit le conseil des avocats de Karim Wade.

Le conseil des avocats de fils de Me Abdoulaye Wade justifie ce retournement par le fait qu'ils « particulièrement préoccupés par l'état de Santé extrêmement grave » de Bibo Bourgi. Et ils regrettent maintenant que depuis 18 mois la Cours de répression de l'enrichissement illicite (CREI) ait refusé à de nombreuses reprises sa demande d'évacuation sanitaire.


Il est vrai que cette nouvelle position prend tout à fait le contre-pied des explications que la plaidoirie que Me Madické Niang avait servie au juge qui voulait le dispenser de comparution pour des raisons humanitaire.


« C'est à partir de Bibo Bourgi qu'on a mis en place toute une stratégie de prête-noms ! C'est à partir de Bibo Bourgi qu'on a mis en place toute l'accusation, l'inculpation », avait lancé Me Niang au juge Henri Grégoire Diop. Me Demba Ciré Bathily servait avec prestance, « sa présence est exigée par les règles d'un procès équitable. Si on le fait sans sa présence, on violerait les droits de ses co-prévenus ».


Selon Me Ciré clédor ly, cette nouvelle position n'est pas n'est pas une volte-face, « il n'est pas contesté que Bibo Bourgi est malade, si sa vie s'arrêtait, les procès s'arrête », a soutenu l'avocat.


Vendredi 8 Août 2014 - 11:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter