Evadé de Rebeuss : Thialé, un sanguinaire dans la nature

En cavale depuis le 29 décembre dernier après son évasion de la prison de Rebeuss, Mansour Diop dit « Thialé » est un danger ambulant, pour ne pas dire criminel à la gâchette facile.



Depuis le 29 décembre 2015, Mansour Diop se trouve dans la nature après une évasion téméraire de la Maison d’arrêt et de correction de Rebeuss (Dakar). Et malgré les recherches déclenchées par la police et la gendarmerie, « Thialé » est toujours en cavale. Né en 1990, il a grandi dans le populeux quartier de Grand Yoff,  Thalé est un sanguinaire. Il devait comparaître devant la chambre criminelle de Dakar pour association de malfaiteurs, vols avec violence commis la nuit, détention d’arme à feu, rébellion…

Selon « Libération », Thialé faisait partie de la bande qui avait attaqué et dépouillé le chanteur Waly Seck. Pour confirmer sa témérité, un enquêteur raconte que « Thialé » n’avait pas hésité, quelques jours avant sont arrestation, à se rendre au Hlm chez le nommé Momath Kâ pour le menacer avec un pistolet si jamais ce dernier le dénonçait à la police. Il a participé à, au moins, six vols avec violence. 


Mardi 26 Janvier 2016 - 08:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter