Evénements de Touba: Abdoulaye Daouda Diallo répond à l’UMS mais évite la libération des 19



Evénements de Touba: Abdoulaye Daouda Diallo répond à l’UMS mais évite la libération des 19
 La réplique du gouvernement accusé d’ « immixtion inacceptable de l’Exécutif dans le fonctionnement de la justice », ne tarde pas. Ce, pour les services d’Abdoulaye Daouda Diallo, ministre de l’Intérieur de faire des précisions à l’Union des Magistrats du Sénégal (UMS). Sans répondre à l’attaque concernant les cas des 19 personnes arrêtées peu après les incendies des maisons, de la boulangerie et du véhicule de Moustapha Cissé LO vendredi dernier puis relaxées moins de 24 heures après.


« Suite au communiqué de l’UMS paru dans la presse, de ce mercredi 25 juin 2014, le Ministère de l’Intérieur tient à faire les précisions suivantes : le ministre de l’Intérieur, contrairement aux termes utilisés dans le communiqué de l’UMS, n’a fait aucune sortie depuis l’avènement des incidents de Touba », indique le conseiller en communication l’adjudant chef, Mbaye Sady Diop qui poursuit. « Au nom du principe de la Séparation des pouvoir consacré par la Constitution, il ne peut en aucune manière s’immiscer dans le fonctionnement de la Justice ». A travers le communication parvenu à pressafrik.com, Abdoulaye Daouda Diallo « rappelle, par ailleurs, en sa double qualité de ministre chargé de la sécurité intérieure et des cultes, il s’est rendu à Touba exclusivement, pour s’entretenir avec le Khalife Général des Mourides ».


Mais à propos des 19, point de réponse.


Mercredi 25 Juin 2014 - 13:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter