Eventuel bras de fer Etat & Pds : Karim, pour justifier l’origine de ses biens, aurait besoin de quitter le territoire



Eventuel bras de fer Etat & Pds : Karim, pour justifier l’origine de ses biens, aurait besoin de quitter le territoire
 
Après avoir été mise en demeure, hier vendredi, par Alioune Ndao, Procureur spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), le fils de l’ancien chef d’Etat, Karim Wade sollicitera la levée de son interdiction de voyager. Une décision qui, pour l’instant, n’est pas à l’ordre du jour. 
Karim Wade, selon le journal « Le Quotidien », va bien sûr formuler une requête pour se donner les moyens de sa défense. « Il n’a pas voyagé au moment des auditions a fortiori après avoir reçu sa mise en demeure », souffle un responsable de l’Etat sénégalais, cité le journal. 
 
Plus loin, la source de l’organe affirme que « dans l’ère moderne, on peut obtenir toutes les informations économiques en restant sur place grâce à l’Internet. Il ne bougera pas d’ici ». L’ex-super ministre, Karim Wade est en droit, selon « Le Quotidien » de demander à emprunter le même circuit que les autorités qui n’ont ménagé aucun effort pour rassembler une pile de preuves qui le compromettraient. Le top chrono est d’ores et déjà en marche depuis hier vendredi, Karim n’a qu’un délai d’un mois pour justifier l’origine licite de ses biens. 
 


Samedi 16 Mars 2013 - 13:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter