Exclusion de Idrissa Seck de BBY: Les alliés de Macky bottent en touche

La proposition du président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle, Moustapha Diakhaté d’exclure Idrissa Seck créé des divergences dans la coalition Benno Bokk Yaakaar. Les leaders n’y sont pas allés de main morte pour exprimer leur manque de cohésion autour de cette proposition. Ils battent presque tous en brèche.



Exclusion de Idrissa Seck de BBY: Les alliés de Macky bottent en touche

Annonçant la couleur du malaise qui sévit au niveau de la coalition, le leader du Bloc des centristes gaîndé (Bcg), Jean Paul Diaz remet le député à sa place, «Moustapha Diakhaté n’est pas le décideur, ce n’est pas parce qu’il l’a dit que Macky Sall va le faire ou pas». Abondant dans le même sens, le porte-parole de la Ligue Démocratique (LD), Abdou Karim Fall, quant à lui, prévient le président Macky Sall des risques encourus à répéter les mêmes erreurs que Wade. «Si à chaque fois qu’il y a des problèmes, c’est la cassure, dans deux ou trois ans, il ne restera rien à Benno Bokk Yaakaar. Il ne faut pas qu’on répète ce que Wade faisait, c’est-à-dire, si l’on a des divergences avec quelqu’un on le met dehors. Nous faut revenir sur terre, garder notre sérénité et poser les problèmes sur la table», assène-t-il. 

Précisant qu’ «on entre en politique comme on entre en religion», le porte-parole du Parti Socialiste (PS), Abdoulaye Wilane propose de laisser Idy agir librement. «L’importance, ce n’est pas de dire, il faut exclure ou garder, mais plutôt de laisser librement celui qui veut rester ou sortir d’une coalition prendre ses responsabilités», a-t-il souligné.



Mercredi 3 Avril 2013 - 12:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter