Exécutions en Gambie: le coup de semonce de Catherine Ashton

«L'Union Européenne demande l'arrêt immédiat des exécutions en Gambie… Elle va examiner dans l'urgence une réponse appropriée». Les affirmations d’Amnesty international selon lesquelles neuf personnes, neuf condamnés à mort, ont été exécutées en Gambie, ont provoqué une vive réaction de Catherine Ashton, chef de la diplomatie européenne. Les autorités locales n'ont pas confirmé l’exécution de la peine mais le président Jammeh avait récemment promis d'appliquer la sentence pour tous les condamnés à mort.





Lundi 27 Août 2012 - 14:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter