Exilé à Malabo: Yaya Jammeh «emporte» la Gambie avec lui

A peine parti, Yaya Jammeh, le désormais ex président de la Gambie fait l’objet d’accusations des plus sérieuses. En effet, de hautes personnalités de l’Etat dont le Président Adama Barrow ont soutenu que celui qui régna sans partage en Gambie pendant 22 ans a dévalisé l’Etat avant de partir.



Exilé à Malabo: Yaya Jammeh «emporte» la Gambie avec lui
«Il n’y a plus rien dans les caisses de l’Etat ». C’est par ces mots que le nouveau président de la République de Gambie a qualifié la gestion de son prédécesseur. En effet, Adama Barrow qui se prononçait sur l’état dans lequel se trouve son pays après le magistère de l’homme fort de Kanilaï chez nos confrères de la Bbc, a fait savoir que celui-ci n’a rien laissé en Gambie.

Mais, il s’avère que la situation laissée par M. Jammeh est plus que catastrophique, du moins, de l’avis d’un haut fonctionnaire interrogé par L’Observateur. Car,  soutient-il : «Le Trésor public a été dévalisé », et ce, ajoute-t-il, grâce à l’aide de certains agents de cette institution, permettant ainsi à M. Jammeh de dévaliser l’argent de l’Etat.

 Mais à côté de ce pillage des pécunes de l’Etat, un autre pillage a été orchestré par l’ex dirigeant, renseignent nos confrères. En effet, plus de 10 véhicules de luxe ont été embarqués mais aussi, «des biens très précieux».

Et pour couronner le tout, Yaya Jammeh aurait brûlé des archives pour effacer les traces de certaines de ses pratiques qui pourraient lui valoir des poursuites.

Ousmane Demba Kane

Lundi 23 Janvier 2017 - 08:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter