Expertise balistique: Pourquoi la famille de Bassirou Faye devra prendre son mal en patience ?



Expertise balistique: Pourquoi la famille de Bassirou Faye devra prendre son mal en patience ?
Le chemin sera long pour dénicher l’auteur du tir fatal à Bassirou Faye car la mission assignée aux experts en balistique recrutés par le Sénégal ne sera pas une promenade de santé. Elle requiert un engagement inconditionnel des autorités policières nationales et une diligence sans faille de la haute hiérarchie.
En effet, les experts devront faire des prélèvements sur les uniformes, sur les armes de tous les agents qui étaient sur le théâtre d’opération où l’étudiant a été tué. Dès lors, les experts procéderont à l’examen la détonique des armes, en vue de déterminer le type de balle utilisé et l’arme qui a servi à tirer car « deux armes différentes tirent deux balles différentes, chacune laisse des traces spécifiques parce que l’intérieur du canon est strié sous forme d’élicoïdes », sert un expert en la matière au journal « l’As ». Un « dispositif qui permet d’imprimer un mouvement de rotation à la balle, lequel la stabilise avant de la projeter dehors. Ainsi, les traces générées par les rayures du canon en font une signature spécifique ».

 
A cet effet, « le même exercice » sera fait « avec toutes les armes » des forces de l’ordre sur place » et « procéder à une comparaison ». Un travail de titan. Avant que l’expert ne s’intéresse à la balistique intermédiaire c’est-à-dire la « distance entre le canon de l’arme et la cible ». Pour ce faire, « il lui est indispensable de procéder à des calculs notamment les trajectoires, les angles de tir, la distance, l’influence du vent et de la gravité,… ». 


Mardi 19 Août 2014 - 12:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter