Exploitation sans autorisation d'une société : Vieux Sandiéry Diop échappe au mandat de dépôt, mais il sera jugé ce vendredi



Exploitation sans autorisation d'une société : Vieux Sandiéry Diop échappe au mandat de dépôt, mais il sera jugé ce vendredi
L’ancien garde du corps et homme de confiance d’Idrissa Seck, Vieux Sandiéry Diop, a échappé de peu au mandat de dépôt. Placé en garde à vue mardi 23 août par la Sûreté Urbaine et déféré au parquet, hier, il a bénéficié d’une liberté provisoire. Toutefois il a été inculpé pour exploitation d’une société de gardiennage sans autorisation administrative et devra être jugé ce vendredi devant le tribunal des flagrants délits de Dakar.
 
Pour rappel Vieux Sandiéry Diop a été arrêté près de l’hôtel Ndiambour, en compagnie d’autres  agents habillés comme les éléments des corps d’élite de la police et de la gendarmerie, en l’occurrence la Brigade d’intervention polyvalente de la Police (Bip) et le Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (Gign). Ils ont cru d’abord à une intervention de ces corps d’élite avant de se rendre compte qu’il s’agissait, en fait, d’agents de sécurité du « Groupe élite international » dont le gérant est Vieux Sandiéry Diop, informe le journal Observateur.

Une enquête est ainsi ouverte pour voir si cette société, spécialisée dans le gardiennage, l’escorte et la protection rapprochée de personnalités, qui emploie les méthodes de la Bip et du Gign et qui se pare comme ces éléments d’élite, dispose d’une autorisation qui lui permet d’adopter un tel comportement. 

Khadim FALL

Jeudi 25 Août 2016 - 10:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter