Explosion d'une bombe dans un restaurant de Majorque

Une bombe a explosé dimanche 9 août dans un restaurant à Palma de Majorque, dans l'archipel des Baléares où la saison touristique bat son plein, ont annoncé des responsables gouvernementaux espagnols. Selon le quotidien espagnol El Mundo, l'engin explosif était de faible puissance et n'aurait pas fait de blessés graves.



Un guarde civil à Calvia sur l'île des Baléares de Majorque peu après un attentat à la bombe, le 30 juillet 2009 (Photo: AFP)
Un guarde civil à Calvia sur l'île des Baléares de Majorque peu après un attentat à la bombe, le 30 juillet 2009 (Photo: AFP)
Selon les premières informations données par la radio et la télévision espagnoles, un appel téléphonique avait prévenu de l'imminence de l'explosion. Un porte-parole du ministère de l'intérieur du gouvernement régional basque a confirmé qu'une société de taxis du Pays Basque avait reçu à 11 h 30 un appel alertant, au nom de l'ETA, de la présence d'"une ou plusieurs" bombes à Palma de Majorque. D'après l'agence Europa Press, trois bombes auraient été placées dans différents établissements hôteliers de Majorque et devaient exploser entre 14 heures et 18 heures.

L'ETA a revendiqué un attentat qui a tué le 30 juillet deux gardes civils sur la même île de Majorque. Dans un communiqué adressé dimanche à des médias basques, le mouvement séparatiste a revendiqué en tout trois attentats à la voiture piégée perpétrés ces deux derniers mois. Dans ce communiqué publié par le journal en langue basque Gara, l'ETA s'emploie à justifier ces attentats et promet de poursuivre sa campagne de violences en qualifiant de "futiles" les tentatives de la police pour y mettre fin.

Les séparatistes basques sont tenus responsables de la mort de plus de 800 personnes en quarante ans de lutte pour la création d'un Etat basque indépendant dans le nord de l'Espagne et le sud de la France.
Source: Le Monde

Le Monde

Dimanche 9 Août 2009 - 14:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter