Explosion dans une maison à Bamako, soupçons d’un projet d’attentat

Une explosion dans un domicile privé de la capitale malienne a fait un mort, ce vendredi 3 avril. La victime est le gardien des lieux. Les forces de sécurité ont découvert sur place des détonateurs, et du matériel servant à la fabrication d'explosifs. Trois hommes ont été interpellés. Un responsable de la gendarmerie évoque un projet d'attentat, d'autres se montrent beaucoup plus prudents.



Des policiers devant la maison où a eu lieu l'explosion qui a fait un mort, vendredi 3 avril au nord de Bamako.
Des policiers devant la maison où a eu lieu l'explosion qui a fait un mort, vendredi 3 avril au nord de Bamako.

Quelques instants après l’explosion, le lieutenant-colonel Adama Tounkara du service d’investigation judiciaire a reçu quelques journalistes sur les lieux du drame à la périphérie de Bamako : « Il y a plein de petits détonateurs un peu partout. Ils [les enquêteurs] sont en train de les ramasser et d’essayer de les neutraliser. Une enquête est ouverte pour comprendre comment tout ce matériel s’est retrouvé dans cette maison-là, à quelle fin ? »

L’explosion a tué une personne, blessée trois autres et détruit en grande partie la maison. Mais alors que d’autres sources sécuritaires parlent clairement de la découverte d’un projet d’attentat, le lieutenant-colonel Adama Tounkara était plutôt prudent. « On a un certain nombre d’hypothèses, il va falloir que nous les vérifiions afin de pouvoir dire si c’est un attentat, mais il est clair qu’il y a un engin explosif », a-t-il déclaré.

Le propriétaire de la maison qui commercialise des composants chimiques utilisés dans l’orpaillage et qui a des antécédents judiciaires a été arrêté. La sécurité est renforcée sur les lieux de l’explosion et au moins trois personnes qui seraient impliquées dans la détention illégale d’explosifs sont activement recherchées.


Rfi.fr

Samedi 4 Avril 2015 - 14:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter