Explosions au Nigéria : 14 morts

Cinq jeunes filles sont à l'origine d'une série d'explosions meurtrières dans la ville nigériane de Maiduguri jeudi soir, selon des sources de sécurité.



Quatorze personnes, y compris ces filles, sont mortes et 39 autres ont été blessées dans les attaques d’une mosquée et la maison d’un milicien d’auto-défense, a indiqué l'armée.

Plus de 100 personnes sont mortes dans des attaques similaires dans la ville il y a deux semaines.

Maiduguri est l’endroit où les militants islamistes du groupe Boko Haram ont d'abord été basés lorsqu’ils ont commencé leur insurrection il y a six ans.

Quelque 17.000 personnes auraient été tuées à cette époque-là par le groupe qui s’est intensifié depuis que Muhammadu Buhari est devenu le président en mai dernier en promettant de vaincre les insurgés.

Le correspondant de la BBC dans la capitale Abuja, Kaura Abdullahi a expliqué que plusieurs personnes s’apprêtaient à effectuer les dernières prières de la soirée lors les kamikazes ont visé la mosquée.

Les autorités craignent que le bilan s’alourdisse dans les prochaines heures.

Les témoins et des sources de sécurité disent que les filles à l’origine des attaquent n’auraient pas plus de 9 ans.

Notre correspondant indique que les attaques à Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno, sont intervenues alors que l'armée indique qu’elle est en train de ‘’gagner la guerre contre Boko Haram’’.

Les forces de sécurité ont indiqué avoir capturé des combattants de Boko Haram et libéré un certain nombre de personnes enlevées par le groupe.

Source : BBC Afrique 



Vendredi 2 Octobre 2015 - 10:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter