Expresso dame le pion à Orange : Macky chante les économies réalisées sur le téléphone au palais

La ruée vers les puces expresso ne concerne plus que le Sénégalais lambda qui cherche à communiquer à moindre coût. Au palais présidentiel, les autorités de la République sont en train de troquer la couleur orange au marron. Des conseillers techniques en passant par les chargés de mission et même les chauffeurs, sont, maintenant, tous équipés de puce Expresso. Le président Macky Sall a, lors du dernier conseil des ministres, parlé de baisse conséquente des factures de téléphone de la présidence. Est-ce la raison ?



Expresso dame le pion à Orange : Macky chante les économies réalisées sur le téléphone au palais
La présidence de la République du Sénégal vire de la couleur orange au marron. Pour mieux rationnaliser les ressources publiques, le directeur de cabinet de la présidence de la République, sur instruction du chef de l’Etat a remplacé certaines lignes Téranga (post payé) de l’opérateur historique au profit des puces du troisième opérateur «Expresso». Le Quotidien «L’As» qui donne l’information a précisé que «certaines lignes Téranga ont même été coupées. C’est le cas des chargés de mission qui avaient des numéros de l’opérateur «orange» commençant par 77 740… »
 
Cette catégorie d’agents du cabinet présidentiel avait des crédits téléphoniques qui oscillaient entre 50.000 et 75.000 francs CFA. Nos confrères rapportent que «depuis quelques semaines leurs lignes sous gescomptes ont été coupées. A la place, c’est un numéro Expresso qui leur a été alloué avec le même montant de crédit téléphonique».
 
Cette mesure ne concerne pas seulement les chargés de mission à la présidence de la République. En effet, a indiqué la même source, «les conseillers techniques aussi en ont fait les frais. Ils avaient une ligne «Téranga» commençant par 77 740… avec crédit de 150.000 francs CFA. Depuis quelques semaines», cela n’est plus de rigueur. En plus de leur numéro de téléphone de l’opérateur «Orange» où il y a désormais une baisse de 50.000 francs CFA, un autre téléphone leur a été fourni avec une puce «Expresso» crédité de 50.000 francs CFA.
 
Les ministres conseillers devraient suivre et peut être les ministres aussi. Ce qui a beaucoup plus favorisé cette solution c’est que les détenteurs de ces puces Expresso au palais s’appellent gratuitement entre eux. Ce qui constitue, relèvent nos confrères, une économie substantielle dans la consommation de téléphone de l’Etat. 


Jean Louis DJIBA

Samedi 19 Octobre 2013 - 16:14




1.Posté par Mansour le 19/10/2013 17:49
C'est ce qu'on appelle une flotte ou GFU, c'est une offre qui permet à un groupe de s'appeler gratuitement, et pourtant Orange a cette offre qui est beaucoup plus avantageuse pour l'Etat car accompagné d'autres services dont ne disposent pas expresso. La présidence ne fait pas d'économie si on regarde bien au fond, dabord c'est une baisse pour les recettes fiscales et autre part moins de dividendes pour le Sénégal qui risquent même d'avoir un effet boomrang, Sonatel risque de facturer au double les liaisons louées et autres services lourds dont elle seule peut fournir à la douane, présidence,, l'armée ect.......

2.Posté par Hadjiel le 20/10/2013 00:53 (depuis mobile)
Il était grand temps, orange a pendant tue les sénégalais, maintenant que Expresso est la, on respire, et tout d''un coup orange commence à respecter les sénégalais. Vive Expresso

3.Posté par Amateur du le 20/10/2013 13:58
Amateur

du

Web


4.Posté par moustaf le 20/10/2013 14:11
merci expresso ..BYE BYE les anarques d'orange wwwooow

5.Posté par Pesticides le 20/10/2013 14:12
ça sent la corruption à des kilomètres à la ronde, et Tigo dans tout ça ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter