Extension de l’église des PA : Amadou Ba donne des gages et annonce…

L’Eglise des Parcelles Assainies (PA) et le Poste de santé Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh sont parmi les priorités de Amadou Ba. C’est ce dernier qui l’a annoncé lors de sa visite à la Paroisse Marie Immaculée. Selon lui, il y aura bientôt une solution pour son extension.



Extension de l’église des PA : Amadou Ba donne des gages et annonce…

 «Après le contentieux qui avait opposé l’Eglise à une famille aux Parcelles Assainies, le président de la République a donné des instructions pour que qu’il soit solutionner dans les plus brefs délais et l’Etat a déjà pris toutes les dispositions pour permettre l’extension de l’Eglise dans les meilleurs délais», a annoncé la tête de liste de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) de Dakar lors de sa visite à la Paroisse Marie Immaculée de cette commune.
 

Sur sa lancée, le chef de file de la capitale sénégalaise de la coalition présidentielle explique que la solution à ce problème est pour bientôt car, indique-t-il, «c’est le même cas que ce qui était arrivé à Castors et nous avons levé cette difficulté sur la demande du chef de l’Etat».
 

Amadou Ba d’ajouter : «Nous connaissons l’importance et le rôle de la communauté catholique aux Parcelles Assainies et nous nous devons de créer les conditions pour que chaque communauté puisse pratiquer normalement dans un lieu décent. C’est la raison pour laquelle partout où l’intérêt général doit primer sur l’intérêt particulier nous ferons le nécessaire car le Président est un homme qui aime la Justice».
 

Mais, l’église n’est pas la seule préoccupation du candidat à la députation. En effet, M. Ba a aussi annoncé qu’il était temps que cette localité dispose d’un Centre de santé. «Après l’Eglise, nous allons nous occuper du Poste de santé Mame Abdoul Aziz Dabakh parce qu’il est temps que les Parcelles Assainies aient un Centre de santé. Le ministre est du même avis que  nous et ce sera fait dans les plus brefs délais».
 

Quant au stade municipal, M. Ba, par ailleurs ministre de l’Economie, des Finances et du Plan s’est réjoui d’avoir débloqué une situation qui durait depuis 5 ans puisque, après l’implication de l’Etat, «le sport pourra y être pratiqué de jour comme de nuit».


Ousmane Demba Kane

Mardi 18 Juillet 2017 - 03:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter