Extraite de sa cellule, Aïda Ndiongue face à Alioune Ndao durant 9 tours d’horloge hier

L’ancienne sénatrice et maire des HLM définitivement dans le viseur du bourreau de Karim Wade dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis. Extraite de sa cellule du camp pénal hier, Aïda Ndiongue a fait face au procureur spécial près de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) de 09 heures à 18 heures. Une mise en demeure de la responsable du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) en vue.



Les choses se corsent pour Aïda Ndiongue qui a duré à la CREI hier. De 09 heures à 18 heures, la responsable libérale dans les liens de la détention depuis le 17 décembre dernier dans le cadre du fumeux plan Jaxaay a fait face au procureur spécial, Alioune Ndao qui lui a présenté un procès-verbal d’enquête préliminaire et des documents annexes qui lui vaudront selon la presse du jour, une mise en demeure demain vendredi. Ce, pour s’expliquer sur les 47, 675 milliards découverts dans ses comptes selon le Procureur de la République, Serigne Bassirou Gueye.


Ce, entre bons de caisse, emprunts obligataires, bijoux en or et en diamant. 


Jeudi 27 Mars 2014 - 10:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter